première : di-meh, shottagwan

DI-MEH, le rappeur genevois le plus classe du moment, révèle à i-D son nouveau clip "Shottagwan", réalisé par Natas3000.

par Malou Briand Rautenberg
|
25 Avril 2016, 3:55pm

La semaine dernière, i-D rencontrait Natas3000, le jeune skateur et réalisateur de clips de rap le plus cool du moment. On en profitait pour parler de sa bande, faire le tour de ce que la scène rap émergente a de meilleur et célébrer son esthétique très eighties. Sa dernière création, réalisée pour le titre Shottagwan du rappeur genevois DI-MEH ne déroge pas à la règle. Filmé à la VHS, comme à l'habitude de Natas qui a rencontré DI-MEH sur les bancs d'un skatepark "à 12 ans, à Annecy", le clip nous entraine à Lyon, dans les rues désertes et noires du quartier de la Croix-Rousse et sur les hauteurs des terrasses - en slow-mo, s'il vous plait. 

À l'image d'une génération, le jeune suisse mixe les influences et les esthétiques : "Dans mon rap, y'a pas de règles", explique-t-il. Beatmaker et rappeur, DI-MEH alterne du haut de ses vingt ans prods futuristes et mélodies mélancoliques sur un flow agressif qui rappelle la rage portée par le rap français d'hier : "Pour Shottagwan, je me suis inspiré des grosses voix vocodées jamaïcaines, qu'on entend pas mal dans la nouvelle trap. J'essaie de ne pas oublier le rap old-school aussi, mais je le mélange à un flow plus new-wave". Le rappeur helvète prépare son EP, Shine, dont la sortie est prévue le 10 mai (vous l'avez ?). En attendant, on vous laisse découvrir son premier extrait qui n'annonce que du bon. C'est Shottagwan et ça va tous nous faire du bien. 

Credits


Texte : Malou Briand Rautenberg

Tagged:
Musique
Shine
Di-Meh
natas 3000