Courtesy of Kyle Weeks

Kyle Weeks, le nouvel horizon africain

Cet été, i-D France a souhaité mettre en lumière le travail de six photographes émergents à travers des images emblématiques qu’ils ont eux-même sélectionné. Cette semaine, focus sur le photographe namibien Kyle Weeks qui vit aujourd’hui à Amsterdam.

par Julie Le Minor
|
05 Août 2020, 9:00am

Courtesy of Kyle Weeks

Né et élevé en Namibie, Kyle Weeks a 17 ans lorsqu’il découvre la photographie mais c’est grâce à sa rencontre avec une jeune photographe qu’il s’initie véritablement à cette profession. Évoluant dans le milieu du skate, Kyle débute en prenant des photos de ses amis puis il s’oriente plutôt vers la documentation de paysages. Une vocation est née. Après quatre ans à étudier la photographie à Cape Town, en Afrique du Sud, il explore ce médium et trouve peu à peu son univers. En tant que jeune blanc ayant vécu toute sa vie en Afrique, son oeuvre peu à peu se construit autour de questionnements sur l’identité, l’origine et le dialogue entre l’Occident et le continent africain. À travers ses images, Kyle souhaite initier de nouveaux récits pour contribuer à une meilleure représentation de l’Afrique et lutter contre les stéréotypes. En captant l’éveil de toute une génération, il souhaite mettre en avant ce moment de rupture que semble vivre la jeunesse africaine et ouvrir ainsi la voie à de nouveaux horizons.

1596016894642-1selfserviceouttake
Courtesy of Kyle Weeks

Une autre année en Afrique australe. J’ai vécu 7 ans au Cap et j’y retourne toujours l'été pour retrouver mes amis et ma famille et y passer les vacances. Ici, un cliché de Sami qui fait parti de ma série “Innate Style” réalisée pour le magazine Self Service.

1596017006268-2namibdesert
Courtesy of Kyle Weeks

Je suis rentré en Namibie en janvier pour rendre visite à mes proches. Cette image est extraite de mes archives pendant le confinement mais elle résume parfaitement la beauté et l'immensité de ce paysage désertique. C’est un endroit où je vais pour me déconnecter, me ressourcer et aussi pour renouer avec la nature. J'ai passé d'innombrables jours à camper dans ces paysages intemporels.

1596017279504-3triptosrilanka
Courtesy of Kyle Weeks

Une journée chaude et tropical au Sri Lanka où après un tournage, mon équipe et moi avions décidé de passer une semaine pour surfer et explorer l’île. Je venais d'acheter mon premier appareil photo 8 mm et de réaliser ce petit film comme un journal intime afin de capturer ces moments et les garder en souvenir.

1596017919638-4anothermanouttake
Courtesy of Kyle Weeks

Ceci est ma première contribution avec Another Man. On y voit Gavin préfigurant déjà le confinement juste avant que celui-ci ne soit déclaré. Je pense que le Royaume-Uni fermait ses frontières la semaine suivante et je suis tout juste parvenu à rentrer à temps chez moi à Amsterdam où j'ai passé toute cette période confinée.

1596018138244-5goodnewsfundraiser01
Courtesy of Kyle Weeks
1596018156061-5goodnewsfundraiser03
Courtesy of Kyle Weeks

Avec mon ami John, nous avons tous les deux organisé la collecte de fond Good News pour venir en aide aux communauté touchées par la pandémie de l’Accra. Ces images ont été utilisées au profit de ces mêmes communautés que j’ai pu photographier. La collaboration est une démarche fondamentale de mon travail et la série sur le Ghana résulte véritablement d’un travail collaboratif avec les personnes que j’ai pu rencontré et qui m’ont introduit dans leur milieu.

1596018276625-6
Courtesy of Kyle Weeks
1596018304889-6cometogethertheearthissue
Courtesy of Kyle Weeks
1596018323084-6boywithblossoms
Courtesy of Kyle Weeks

C'est incroyable de voir comment la photographie a été utilisée pour collecter des fonds et sensibiliser le public pendant le mouvement Black Lives Matter. Étant né en Afrique, j’ai utilisé ce médium pour aider à former de nouvelles perspectives sur les jeunes du continent. En tant qu’artiste, nous avons la responsabilité de remettre en question les récits auxquels nous contribuons. J’ai 28 ans et je voulais mettre en lumière cette jeunesse globale tout en m’arrêtant sur la génération juste en dessous de moi qui me semble encore plus positive et engagée. Leur énergie et leur volonté de surmonter les obstacles pour construire un avenir qui leur ressemble sont une source d’inspiration constante et puissante. Je pense que l’Afrique est à un tournant, un moment de rupture.

Tagged:
Photos
kyle weeks