Courtesy of Aijani Payne

Paris Fashion Week Sessions : Alexia Elkaim

Alexia Elkaim crée des vêtements, avec sa marque Miaou, pour rendre les femmes plus fortes, sexy et indépendantes. Portrait d’une fille fonceuse et déterminée pour qui la mode est d’abord un lifestyle.

par Patrick Thévenin
|
19 Mai 2022, 2:50pm

Courtesy of Aijani Payne

En 2016, cette Française qui a grandi sous le soleil de la Californie, après différents jobs hors-mode, fonde sur un coup de tête sa marque, Miaou, fatiguée de ne pas trouver le jean dont elle rêve. En quelques années, portée par l’enthousiasme et le tenacité d’Alexia Elkaim, Miaou s’est imposée comme la marque tendance du moment, cool, jeune, colorée et ultra-féminine, a lancé une collection avec Urban Outfitters, transformée merveilleusement de vieux rideaux en bustiers, optée pour le recycling et vient de dévoiler son entrée dans le vestiaire grande taille (du XS au 4XL) avec une collection conçue par Alexia et sa meilleure amie depuis 15 ans, le mannequin Paloma Elsesser qu’on retrouve aujourd’hui sur tous les podiums. Une continuité logique de l’ADN de la marque qui s’est retrouvée, en une poignée d’années, portée par Lady Gaga dans le film A Star Is Born, les Kardashian, Bella Hadid, Billie Eilish, Maddy de la série d’Euphoria ou Julia Fox. Le signe, s’il était besoin de le préciser, que l’avenir de Miaou semble radieux et ronronne de bonheur.

13.jpg
Top ,THE ATTICO. Pants, MIAOU. Boots, COURREGES.

Si vous aviez à vous présenter ?

Je m'appelle Alexia Elkaim et je suis la directrice créatrice, designer de la marque Miaou - c’est le petit nom qu’on me donnait au lycée en fait - que j’ai créé il y a six ans et qui s’adresse essentiellement aux femmes. Je dessine des vêtements sexy, je suis spécialisée dans les corsets, les t-shirts, bref tout ce qui complimente et met en valeur le corps de la femme.

Comment êtes-vous arrivée où vous êtes aujourd’hui ?

Je travaillais très dur à l’école, surtout tout ce qui avait rapport de près ou de loin avec la mode. Et je suis aussi une personne têtue, acharnée, insistante quand il le faut, excitée par beaucoup trop de choses, avide de nouvelles expériences et avec un caractère passionné. Je suis un mélange de toutes ces choses en fait. Ce que je veux dire c’est qu’il ne faut jamais baisser les bras mais toujours persévérer, quitte à faire semblant, jusqu’à ce que tu réalises le projet de tes rêves.

Qui sont les personnes qui vous ont inspirées ? 

Je dirais ma grand-mère, ma mère et moi-même. Honnêtement, c’est principalement moi (rires) ! Effectivement, les femmes qui m'entourent sont toutes fortes et puissantes et elles ont eu une énorme influence sur moi.

40.jpg
Top ,THE ATTICO. Pants, MIAOU.

Vous espérez apporter quoi au monde ?

Tout simplement que les femmes se sentent plus à l’aise quand elles portent les vêtements que je dessine. C’est assez simple finalement et c’est vraiment ce qui m’a conduit à créer des vêtements, j’aime ce sentiment d’accomplissement.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné ?

Faire une chose à la fois, jusqu’à ce que vous soyez la meilleure dans ce domaine, et puis passer au projet suivant.

Vous puisez où votre créativité quotidienne ?

Je la trouve dans les marchés aux puces, dans les films, chez mes ami.es et en moi.

Pensez-vous que la mode puisse rendre le monde meilleur ?

Je dirais oui d’une certaine manière. Ma perception, et ma compréhension, de la mode font que j’aime l’inspiration et le pouvoir qu’elle offre aux gens. Et d’une certaine manière c’est assez simple d’offrir cette liberté aux gens et de les laisser être qui ils veulent être vraiment. C’est permettre l’expression d’individualités. Finalement, ce qui m’importe vraiment, c’est le “female gaze“ dans mon travail personnel. Il s’agit essentiellement de libérer les femmes, de les rendre plus fortes et puissantes, et qu’elles prennent le contrôle de leur image, de leur corps, de leur vie. 

Crédits

Photographer Aijani Payne

Stylist Dan Sablon

Creative Direction Claire Thomson-Jonville

Videographer Martin Josserand

Groomer Sacha Giraudeau

Video Assistants Tanguy Tworzydlo & Eryl Bounekhla

Video Editor Matthieu Desreumaux

Stylist Assistant Clara Viano

Production Lotti Projects

Remerciements à la Galerie Bourbon.

Tagged:
PFW
miaou
Alexia Elkaim