Fashion Week : l’ôde à l’amour de Jacquemus au coeur d’un désert de sel

Pour son dernier défilé, Jacquemus a investi les Salin-de-Giraud dans le sud de la France. Le créateur offre une fois de plus un show exceptionnel au cœur d’un désert de sel afin de présenter sa collection Le Papier.

par Noemie Sadoun
|
28 Juin 2022, 3:55pm

Jacquemus a une fois de plus frappé par son originalité. Dans le sud de la France, à quelques mètres des lacs roses de la Camargue, le styliste nous offre un show au cœur d'un désert immaculé de dunes de sel. Le fondateur de sa marque éponyme a  en effet convié proches et invités à découvrir sa collection automne-hiver 2022-2023 nommée Le Papier dans les Salin-de-Giraud. Parmi eux, Vincent Cassel et Tina Kunakey, Amina Muaddi ou encore Jeanne Damas et en invitée d’honneur, la créatrice Victoria Beckham.

Pour cette nouvelle collection mixte présentée comme à son habitude en dehors du calendrier officiel de la Fashion Week, Simon Porte Jacquemus imagine des silhouettes entièrement monochromes. Le défilé commence fort. Comme une réponse à ses détracteurs homophobes, le créateur a décidé d’ouvrir son défilé avec deux hommes s’enlaçant tendrement. On reconnaît parmi eux le danseur Leo Walk qui enchaîne sur une danse contemporaine avec son partenaire. Le ton est tout de suite donné : le thème officiel du spectacle Le Papier est l'amour.

VICTORIA BECKHAM.JPG
TINA ET VINCENT.JPG

De l’amour et du lin

Dans ce décor aride, Jacquemus présente une nouvelle fois des vêtements épurés et toujours plus modernes. Le mannequin Jill Kortleve ou encore la chanteuse Jorja Smith défilent dans des looks aux vêtements larges ,vaporeux et cosy en lin et autres textiles naturels. La signature Jacquemus est évidemment présente sur le catwalk : la robe cut-out revisitée en court, en long et arborant même une traîne de mariée. On la retrouve d’ailleurs sur une majorité de looks, accrochée à des jupes longues ou encore des tailleurs XXL. Véritables sculptures souples, les vêtements dialoguent avec les œuvres des frères Giacometti. Les bijoux en plâtre ou pâte à modeler rendent hommage à la quête de dépouillement créatif qui caractérise leurs sculptures. Côté couleur, le monochrome et les nuances naturelles rehaussent la subtilité des détails de lingerie et la sensualité des coupes techniques. Si les férus de mode attendaient de pied ferme cette nouvelle collection, les fans de sneakers étaient également impatients. En effet la collaboration JACQUEMUS x Nike était présentée lors du show. La fameuse basket Humara, déjà dévoilée sur les réseaux sociaux était la pièce maîtresse de ce show rempli d’amour.

Tagged:
FASHION WEEK
Defile
Jacquemus