niska et diplo signent le tube (et le clip) de l'hiver

Le producteur américain et le rappeur du 91 sont réunis le temps du morceau « Boom Bye Bye », qu’il va falloir vous préparer à écouter en boucle pendant quelques semaines.

par Antoine Mbemba
|
24 Janvier 2019, 3:02pm

Il n'y a pas de recette miracle pour faire un tube, mais disons qu'il y a des ingrédients utiles pour mettre toutes les chances de son côté. Niska et Diplo en font partie. On doit à l'un le plus gros hit rap français de ces dernières années, « Réseaux » (un titre qui a presque deux ans, mais dont le « pouloulou » est éternel) et à l'autre le groupe Major Lazer, donc certains des plus gros tubes du monde (les 2 milliards de vues de « Lean On » et l’incroyable « Get Free » en attestent). Et puis, ce n'est pas la première fois que le Dj et producteur américain croise un rappeur français sur son chemin. Il y a un an, presque jour pour jour, il dévoilait un remix diablement efficace du morceau de MHD, « Afro Trap Part.7 (La Puissance) ». Alors non, il n'y a pas de recette miracle, mais avec tout ça en tête, le crossover Niska x Diplo avait, sur le papier, tout pour plaire. Et les promesses sont tenues.

« Boom Bye Bye » est en bonne place pour devenir le tube de cet hiver, celui qu'on sort de sa manche en début ou fin de soirée (les deux marchent) pour conjurer la neige. Les variations de voix de Niska ont rarement été aussi bien utilisées : le rappeur s'en vient chanter son passé et sa gloire d'un timbre addictif et presque inédit, et les basses de Diplo se reconnaissent au refrain catchy - oui, vous allez répéter « boom bye bye » à en dégoûter vos potes pendant les semaines qui viennent. Si tout cela ne suffisait pas, le clip est très beau. On y retrouve des échos aux visuels de The Blaze et tout ce qu'il faut de gueules, de baston, de danse et de virées en bécane. Bref, pour résumer : peu importe qu'il neige et que la chute de la température ressentie compromette toute perspective festive, Niska sera toujours là pour nous sortir du trou avec un hit. Merci Charo.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.