louis vuitton s'explique sur sa collection hommage à michael jackson

Dévoilée peu de temps avant la première du documentaire « Leaving Neverland », la collection automne/hiver 2019 de Virgil Abloh s’inspire de Michael Jackson.

|
15 Mars 2019, 11:17am

Photo via Virgil Abloh Instagram

La sortie de Leaving Neverland, le documentaire relayant des accusations d’abus sexuels sur mineurs contre Michael Jackson, laisse l’industrie musicale en état de choc. Conséquences : Drake a supprimé son morceau avec Jackson de ses concerts, tandis que plusieurs stations radio ont tout simplement banni ses chansons de leurs ondes. Aujourd’hui, c’est l’industrie de la mode qui coupe les ponts avec le Roi de la Pop.

Après la sortie d'une collection automne/hiver 2019 inspirée de Michael Jackson, Virgil Abloh - directeur artistique de la mode hommes chez Louis vuitton - a publié un communiqué relayé par WWD. « J’ai conscience qu’au vu de ce documentaire, le défilé a suscité des réactions émotionnelles. Je condamne fermement toute forme d’abus sur enfants, de violence ou d'atteinte aux droits humains, dit Virgil. Avec ce défilé, j'avais l'intention de faire référence à Michael Jackson en tant qu’artiste de la pop culture. Je ne me fondais que sur sa vie publique, que nous connaissons tous, et sur son héritage, qui a influencé toute une génération d’artistes et de créateurs. »

La marque insiste sur le fait qu’elle « n’avait pas connaissance » du documentaire au moment du défilé, et que les accusations portées contre Jackson par Wade Robson et James Safechuck ont suscité une vraie « souffrance » dans les rangs de la maison. « Nous considérons les accusations portées dans le documentaire comme profondément troublantes et perturbantes, a affirmé le PDG de la marque Michael Burke. La sécurité et le bien-être des enfants sont des questions de la plus haute importance pour Louis Vuitton. Nous sommes entièrement dévoués à cette cause. »

La collection contient plusieurs articles des costumes de Jackson, notamment des mocassins avec des chaussures blanches, des t-shirts incrustés et des gants en sequins. La marque a également affirmé qu’aucun article « contenant un élément directement en rapport avec Michael Jackson » ne serait produit.

Cet article a été initialement publié sur i-D UK.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.