instagram bannit ses filtres « chirurgie esthétique »

Dites adieu à « Plastica ».

par Douglas Greenwood
|
22 Octobre 2019, 10:25am

Eighth Grade (2018)

Si vous n’êtes pas prêts à passer le pas de la chirurgie esthétique, à vous faire enfler les lèvres ou tirer le visage, ce n'est pas grave et c'est même tant mieux ! Et puis, il y a toujours la galerie de filtres d’Instagram pour vous donner un avant-goût de votre visage refait. Ces derniers mois, vous n’avez pu passer à côté de la popularité de certains d’entre eux, et notamment du filtre Plastica, créé par la designer digitale Teresa Fogolari, qui vous rétrécit le nez, rehausse vos pommettes et vous colle une moue liftée. Le plus effrayant ? Il a été utilisé plus de 200 millions de fois.

Mais Spark AR, la compagnie de réalité augmentée à l’origine de l’option « filtre » d’Instagram vient juste d’annoncer son désir d’éradiquer et de bannir les filtres « type chirurgie esthétique », pour tenter d’endiguer la dysmorphie corporelle de plus en plus répandue sur la plateforme.

« Avec la réalité augmentée, nous souhaitons offrir aux utilisateurs une expérience positive. Nous adapterons nos règles à leur bien-être, » indiquait l’entreprise dans un communiqué posté sur Facebook, avant de préciser son intention de retirer tous les filtres actuels associés à la chirurgie esthétique, d’ajourner toutes les validations des potentiels nouveaux effets et de supprimer toutes les règles internes qui pourraient permettre d’en laisser passer d’autres dans le futur.

Si certains vont regretter de ne plus pouvoir s’amuser à s’imaginer la face ravalée, la réalité est moins drôle. Une étude de 2018 a démontré que « l’exposition à des images Instagram idéalisées (de belles personnes, des célébrités) a un impact néfaste sur l’image de soi et l’image du corps. » Ajoutez à cela la possibilité d’un nouveau visage, et les effets ne peuvent que s’intensifier. Spark AR n’a pas précisé la date officielle de suppression des filtres, mais le rôle d’Instagram sur la santé mentale de ses utilisateurs, et la pression à agir qui en découle, les filtres tels que Plastica ne devraient plus en avoir pour longtemps. Et c’est tant mieux ?

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.

Tagged:
Instagram
beauté