les plus grandes top models racontées par bret easton ellis

Le livre "Supermodels at the End of Time" rassemble des portraits des mannequins de la décennie 1990 – de Kate Moss à Chloë Sevigny – shootés par Miles Ladin et légendés par l'incorrigible écrivain Bret Easton Ellis.

|
oct. 11 2016, 9:55am

"Les supermodels appartiennent au passé", confiait Stephanie Seymour au Vanity Fair plus tôt cette année, arguant qu'aujourd'hui, les filles comme Kendall Jenner et Gigi Hadid — "ont leur propre titre" (avant de se payer gentiment la tête des "putes du moment"). Naomi Campbell et Cindy Crawford se sont également exprimées sur le changement du paysage de la mode, depuis qu'elles ont quitté le podium. Si Jenner et Hadid ont acquis le même statut d'icône (ou de rockstar, son corollaire) en dehors de la sphère fashion au même titre que leurs prédecesseuses dans les nineties, l'ère des supermodels est bien révolue - et l'agonie de son règne porte une date : pré-9/11. Avant qu'on interdise à tout le monde de fumer, de twitter et d'instagrammer sur le runway. L'occasion rêvée (sans toutes fois tomber dans la nostalgie), de rendre hommage à cette période avec Supermodels at the End of Time, fruit d'une étroite collaboration entre Miles Ladin et l'irrévérencieux écrivain Bret Easton Ellis, à travers un ouvrage — où l'onirisme de l'univers des shows côtoie la réalité crue d'une époque pleine de légèreté. 

Le livre en édition limitée comporte des photos de Ladin pour Women's Wear Daily et W Magazine dans les années 1990 où Campbell, Crawford, Kate Moss, Linda Evangelista, Lauren Hutton, Iman, et Christy Turlington au Met Gala et CFDA Awards posent avec candeur. À la même époque, l'auteur américain marginal Ellis publiait son pamphlet sociétal Glamorama, un portrait satirique de la société du spectacle et de la fameSupermodels at the End of Time réunit ces deux visions, en apparence contradictoires ; des phrases tirées du roman d'Ellis servent de légendes aux tirages photographiques de Ladin. On y retrouve Naomi en backstage chez Isaac Mizrahi, Chloë Sevigny qui supplie les paparazzis et Iman en pleine transe. 

Credits


Texte : Emily Manning
Photographie : Miles Ladin