découvrez la première campagne de lea peckre par pierre debusschere

La jeune créatrice française et le photographe belge, amis de longue date, se retrouvent pour cette campagne automne/hiver 2017. En exclusivité sur i-D.

par VICE Staff
|
27 Septembre 2016, 2:40pm

Pour sa toute première campagne « All women are witches », la jeune créatrice française Léa Peckre assoit sa vision de la féminité : aussi sombre que lumineuse, pudique que triomphante. Qui mieux que Pierre Debusschere pour comprendre et donner vie à cette femme ? Le photographe belge, célébré (entre autres) pour son travail visionnaire de vidéaste et ses collaborations avec Raf Simons, a décidé de réinterpréter avec le romantisme et la force qu'on lui connaît la collection automne-hiver 2017 de la créatrice française, intitulée "5 A.M". Rencontre. 

Vous vous connaissez depuis longtemps tous les deux, non?
Pierre : Oui, vers 2008-2009, quand Léa était encore étudiante à la Cambre et qu'elle venait passer du temps au studio 254forest.

Pourquoi travailler ensemble maintenant ?
Pierre : Je suis avec attention le travail de Léa depuis sa sortie de La Cambre.Pourquoi maintenant ? Ça s'est fait de manière très organique, à travers nos relations communes d'aujourd'hui, on s'est retrouvés et on a décidé de travailler ensemble pour cette campagne.
Léa : À l'époque où je vivais à Bruxelles, Pierre et moi partagions pas mal de choses, j'étais étudiante en mode à la Cambre et lui s'essayait à la photo et la vidéo. Pierre avait déjà shooté mon travail à cette période-là. Après, il y a eu le moment où j'étais basée à Paris pour développer ma marque et Pierre était aux quatre coins du monde. Aujourd'hui, avec un peu de maturité et de nostalgie, j'avais envie de revenir à mes premiers amours, la Belgique et les gens qui m'ont inspiré à mes débuts.

Comment avez-vous travaillé sur cette campagne ? Que cherchiez-vous à exprimer ?
Pierre : On a commencé par un échange d'images, ce qui nous parle en ce moment, des références que nous aimons, ainsi que ce qui a inspiré la collection. Nous avions tous les deux l'envie de rester proche de l'univers de la marque, mais en mettant en avant davantage la femme Lea Peckre.
Léa : J'ai toujours été touchée par la mélancolie et sa vision du romantisme. Nous avons aussi tous les deux une même admiration pour les icônes religieuses. J'imagine des femmes qui aspirent à une profonde plénitude. Nous avons aussi fait le choix de shooter les pièces les plus fortes commercialement à défaut de photographier les pièces "image" qui justement sont beaucoup shootées par la presse. Je souhaitais mettre au cœur du sujet les pièces qui sont les plus portées aujourd'hui par la clientèle Lea Peckre.

La campagne est très épurée et austère, c'était une volonté commune ?
Pierre : Ce n'était pas une volonté consciente, par contre je crois que Léa et moi avons en commun une certaine esthétique, belge, héritée des primitifs flamands.
Léa : C'est une sensibilité commune, ça, c'est sûr. L'idée n'était pas d'aboutir à cette austérité, notre volonté commune était surtout d'aller droit au but. La femme Lea Peckre n'évolue pas avec des artifices.

On a vraiment l'impression avec les images que vous vous êtes rencontrés à mi-chemin de vos univers respectifs, non ?
Pierre : Nos univers ne sont pas opposés. La collaboration s'est faite de manière très naturelle.
Léa : Oui c'est vrai, je suis très heureuse du résultat et fière de voir que 6 ans après, nous sommes restés fidèles aux références qui nous animaient alors.

C'est une collaboration que vous aimeriez poursuivre ?
Pierre : Oui! Je suis toujours partant pour d'autres projets avec Léa!
Léa : Dès nos débuts avec Pierre, on n'a jamais rien prévu, mais nos chemins finissent toujours par se croiser un jour ou l'autre...

Credits


Photographer : Pierre Debusschere
Fashion Stylist : Tom Van Dorpe
Art Director : Pierre Daras
Make-up Artist & Hair Stylist : Noel Inocencio
Photographer 1st Assistant : Sam Hearn
Fashion Stylist Assistant : Laura Praet
Model : Amandine @BeModels
Production : Rebecca Cuglietta
Shot at studio 254FOREST in Brussels