les 10 disques qui ont changé la vie de metronomy (avec un bonus)

À l'occasion de la sortie de leur nouvel album, Summer 08, i-D a rencontré Joseph Mount de Metronomy et lui a demandé de détailler son répertoire musical et livrer les morceaux qui ont, comme cet été-là, changé le cours des choses.

par i-D Staff
|
16 Juin 2016, 10:30am

Été 2008. On se souvient tous de la ligne de basse au début du titre Heartbreaker. Depuis, Metronomy a sillonné le monde, quelques synthés sous le bras, pour prêcher la nonchalance à l'anglaise et l'arrivée d'une pop à part. Après une longue absence, Metronomy sort un nouvel album, Summer 08, un hommage au passé - "sans une once de nostalgie" explique Joseph. "Je ne suis pas nostalgique de cette période. C'est le moment où Metronomy a commencé à marcher et qu'on a commencé à tourner. C'est un moment très important de ma vie, donc je lui rends hommage." On a donc passé un moment avec Joseph pour qu'il nous détaille son répertoire musical et nous livre les morceaux qui ont, comme cet été-là, changé sa vie. 

Quelle musique te ramène instantanément au lycée ?
C'est pas un super son, mais je dirais Butterfly, de Crazy Town. Ça me rappelle mon adolescence, ou la sortie de l'adolescence. L'entre-deux.

Quel disque t'a donné envie de faire de la musique ?
Il y en a plein, mais je dirais Bad de Michael Jackson. C'est le premier album, et la première chanson, qui m'ont vraiment rendu fou.

Le premier disque que tu as acheté ?
Alors ça, c'est un peu bizarre. C'était un disque assez étrange, d'un groupe fictionnel en dessin-animé qui s'appelait California Raisins. Ils avaient de bonnes voix, et ils chantaient Heard It Through the Grapevine, ce qui est marrant pour un groupe de raisins, non ? C'était des chanteurs soul, mais aussi des raisins.

Le dernier son qui t'a fait pleurer ?
Une chanson des Shangri La, You Could Never Go Home Anymore. Après ça dépend de mon humeur, certains sons un peu fous peuvent me rendre très émotif. Avec celle-ci ça marche à chaque fois.

Qu'est-ce que tu écoutes en dînant seul chez toi ?
Je dirais Phony Rappers de Tribe Called Quest. Sûrement parce que je l'écoutais en bouffant l'autre jour. Mais bon, j'écoute pas toujours la même, hein. 

Si tu rencontres un extra-terrestre, tu lui fais écouter quoi pour l'initier à la musique humaine ?
Sûrement Oxygen de Jean-Michel Jarre. Je pense que ça peut plaire aux extra-terrestres.

C'est quoi la chanson de ta première peine de cœur ?
Sûrement une chanson de Grease. Probablement Summer Nights. Quand j'étais très jeune, il y avait une fille que j'adorais à l'école. Mon meilleur pote l'aimait beaucoup aussi. Quand je lui ai demandé qui elle préférait, elle l'a choisi lui. C'était violent.

Ta chanson préférée de Metronomy ?
Pour l'instant c'est On Dancefloors de l'album Nights Out. C'est la première que j'ai essayer de chanter, du coup l'écouter est assez gênant pour moi. Mais c'est une gêne assez agréable.

La chanson la plus "française" pour toi ?
J'essayais justement de me faire une playlist de chansons françaises tout à l'heure. J'aime bien celle qui fait "auuuuuux Champs Elysées, palapalapa".

Quelle chanson ressemble le plus au futur ?
What About Us de Brandy. C'est vieux, mais pour moi ça ressemble au futur. Le clip aussi, d'ailleurs.

Bonus : La chanson de l'été 2008 ? 
Oh !! C'est Home Coming des Teenagers !

Credits


Photographie : Andrew Whitton 

Tagged:
summer 08
Musique
les 10 titres qui ont changé la vie de