Publicité

gagnez des pass pour le peacock society festival

i-D vous offre 20 pass 2 nuits pour l'édition hivernale du festival électro parisien qui se tiendra les 17 et 18 février 2017.

par Antoine Mbemba
|
21 Décembre 2016, 1:40pm

Février, c'est demain. Une fois l'horizon des fêtes passé, le temps file jusqu'au printemps. Une fois le ventre empli d'huîtres, de foie gras et de bûche surgelée ; une fois la cuite du 31 bien réveillée par les partiels du 3 janvier. Janvier, on fait la sieste, on s'y remet au ralenti en ronronnant, le temps de la mise au point, des résolutions très (trop ?) ambitieuses. Ça passe en un éclair. Du coup, février, c'est demain.

Et ça tombe bien, parce que les 17 et 18 février 2017, ce sera l'heure du Peacock Society Festival. Au Parc Floral de Paris, au cœur de l'hiver, le festival des cultures électroniques revient après le succès de sa quatrième édition d'été (33 000 personnes) et fort de sa première capsule givrée en 2016 (10 000 personnes). Et comme l'esprit de Noël ne saurait s'étioler en 2 mois, le Peacock ajoute une nuit à sa - déjà - traditionnelle édition hivernale. Une rampe de lancement, un événement toujours pointu et moderne pour entamer son année avec panache - en musique, en arts numériques, en projections, dancefloors et conférences. En 20 heures de fête.

Vingt heures, ponctuées entre autres par le roi du Berghain, Ben Klock, la folie de Seth Troxler, le Detroit d'Omar S, la deep house d'Âme, la techno hardcore de Paula Temple ou les années 1990 version Bjarki. Et la cerise sur le festival : Larry Heard, une légende de la house née dans la moiteur des clubs les plus fous de Chicago. Un artiste qui, au même titre que Frankie Knuckle ou Larry Levan, a tout inventé, a fait hurler de joie des générations de danseurs avec Can You Feel It, maxi incontournable sorti il y a tout juste 30 ans. Après dix ans de silence, il revient pour un live exclusif en France. À Peacock Society.

Bref, autant vous dire qu'il serait triste de rater ça, d'autant plus que le duo d'artistes Mrzyk et Moriceau, les concepteurs géniaux et déjantés des clips de Jackson, Air ou Sebastien Tellier, a pris les commandes visuelles du festival. Leur monde abrasif et décalé en lignes noires structure l'affiche du festival et signe une DA des plus originales. Pour être de la partie, il suffit de rejoindre la communauté i-D en likant la page ci-dessous.

Credits


Texte Antoine Mbemba

Tagged:
Seth Troxler
Ben Klock
paula temple
concours
Larry Heard
bjarki
peacock society festival
mrzyk et moriceau