chéries chéris, il va nous falloir beaucoup beaucoup beaucoup d'amour

Le festival de cinéma LGBTQI s'installe à MK2 pendant huit jours pour sa dixième édition.

par Malou Briand Rautenberg
|
25 Novembre 2015, 5:20pm

Il va nous falloir beaucoup beaucoup d'amour. C'est ce qu'on se répète chaque jour depuis plus d'une semaine. Et ça tombe bien : le festival de cinéma LGBTQI (oui la liste ne s'arrête jamais d'évoluer) Chéries-Chéris démarre aujourd'hui pour rendre hommage à l'amour libre et pluriel - celui qu'on aime. Le programme ? Un marathon de 80 films - presque autant que de genres - sur 8 jours, projetés aux MK2 Quai de Loire et Beaubourg et l'occasion de retrouver Arielle Dombasle en Présidente d'honneur ou le porno gay des années 1970. 

"La représentation des minorités est essentielle pour qu'elles puissent se sentir libres d'exister" explique le directeur de Chéries-Chéris, Cyril Legann. Une initiative qui résonne d'autant plus fort cette année d'après son directeur "donner la parole à ces réalisateurs est un acte qui fait sens aujourd'hui en 2015. D'une part parce que c'est une réponse à ce que les terroristes ont voulu atteindre la semaine dernière, notre liberté, mais aussi compte tenu des 'Manif pour tous' qui se sont tenues l'année dernière en France." Cyril Legann rappelle que ces événements doivent nous faire prendre conscience que la liberté de changer de sexe ou d'assumer sa sexualité n'est pas acquise et qu'il faut se battre pour la tolérance et la pluralité des identités. 

Festival Chéries-Chéris

Credits


Texte : Malou Briand Rautenberg
Photographie : Capture du film "Tangerine" diffusé dans le cadre de Chéries Chéri au MK2 Beaubourg. 

Tagged:
Culture
cinema
LGBTQI
chéries chéris
festival chéries chéris
mk2