le guide i-D du festival d'hyères

Indice : n'oubliez pas votre cravache, votre cotte de maille et votre GPS. Tout terrain comme on dit.

par i-D France
|
14 Avril 2016, 4:10pm

1.N'oublie pas ton programme

Pour le commun des mortels avec des capacités d'orientation et d'organisation lambda, Hyères, ça peut être très compliqué. Déjà, la ville est assez tentaculaire (y'a aussi des méduses dans la mer) ensuite on a vu mieux niveau GPS que les modasses en goguette, qui plus est complètement émoustillées/déboussolés par les maigres rayons de soleil et l'accent du sud. "C'est dingue, rien que de les écouter parler, on se croirait en vacances"- ta gueule. Il y a un programme très détaillé que tout le monde doit suivre à la lettre. Gare à toi si tu t'avises d'emprunter des chemins de traverse (coucou Marie-Laure). On est avant tout là pour fêter la mode, la photo, la jeunesse, s'instruire, réfléchir et élire ensemble les talents de demain. Il faut donc absolument, dès samedi matin, se précipiter à la Villa Noailles pour découvrir les travaux des stylistes et des photographes en compétition. Ne pas oublier non plus de se rendre au Hangar de la Mouture vendredi ou samedi à 20h30 pour voir défiler les travaux des finalistes mode et le défilé de la gagnante de l'année dernière, l'allemande Annelie Schubert, réalisé grâce à la dotation Métiers d'Art de Chanel. Le verdict tombera (officiellement) dimanche à 18 heures.

2.Révise tes classiques et ramène ta cotte de maille

William Klein sera président du jury photo et Julien Dossena, directeur artistique de Paco Rabanne présidera la sélection mode. En 1966, Polly Maggoo envahissait les écrans de cinéma pendant que Paco Rabanne rhabillait les femmes avec des drôles de matières industrielles. Aujourd'hui réunis grâce au festival de Hyères, ces deux monuments des années 1960 et de la pop culture seront honorés. Julien Dossena proposera dans la piscine une exposition hommage à la maison pour laquelle il travaille - conçue comme un dialogue entre archives et nouvelle création. Il y aura aussi une projection de Qui êtes-vous, Polly Maggoo ? sur le parvis de la Villa dimanche à 12h.

3."Hey, y'a un caméo de JP White dans la vidéo de Xavier Veilhan"

Attention spoiler : il paraît que Jean-Pierre Blanc, vénéré président et fondateur du festival fait une apparition méga arty en black & white dans le film de Xavier Veilhan réalisé à la Villa Noailles "Vent Moderne". La vidéo sera projetée jeudi soir à 20h30 sur le parvis en présence de l'artiste (on murmure que JP himself sera aussi de la partie). À part les vedettes, la Villa propose cette année une vingtaine d'expositions aussi éclectiques que passionnantes, à l'image de la vision du monde du festival. De notre côté, on a hâte de découvrir l'expo sur les "éphémères de la mode" sur toutes les façons (hors vêtement) dont la mode se déploie, on ira aussi voir le travail d'I could never be a dancer à la Tour des Templiers samedi soir et on se réjouit d'avance de voir exposés les clichés édéniques d'Hervé Lassïnce. Bien évidemment, tout le principe de Hyères, c'est aussi de se laisser surprendre et de prendre le temps de découvrir les choses qu'on ne connaît pas (ou moins bien) et d'apprendre à les aimer.

4.Dis bonjour à la dame

On n'oublie pas de rester studieux. Hyères propose aussi tout un tas de conférences et de master-class pour mieux comprendre les enjeux qu'affronte actuellement l'industrie de la mode. On ira écouter celle sur le développement durable, sur la révolution digitale (samedi dans l'après-midi) et on ne manquera pas celle de Julien Dossena dans le jardin de la Villa vendredi à 12h. On le retrouvera aussi accompagné de Pierre Hardy dans l'émission partenaire d'i-D "Ping Pong" diffusée en direct de la Villa sur France Culture vendredi de 19h à 20h.

5.Tu peux même ramener ta couronne de fleurs

Y'a pas que la mode et la photo dans la vie, y'a la musique aussi. On commencera avec Jackson et sa nouvelle machine de l'au-delà jeudi soir. Depuis des années maintenant Stage of the Art (cette année en partenariat avec Converse) propose des concerts éclectiques. Cette année, on écoutera Juliette Armanet et Petite Meller. Vous pourrez même venir nous écouter mixer sans transitions (attention aux oreilles) samedi après midi à la Pool Party organisée par Converse et Stage of The Art. Il paraît aussi qu'il y aura un concert secret dimanche soir. Mais bon, c'est secret donc on peut pas vous dire qui c'est. Parce qu'en fait, on sait pas.

6.On s'était dit rendez-vous dans dix ans

Il y a dix ans, Julien Dossena remportait un prix au Festival de Hyères, il revient aujourd'hui par la grande porte. Une exposition consacrée à quelques uns des talents sacrés par le festival se tiendra dès samedi dans les jardins de la Villa. C'est l'occasion de rappeler, à l'heure où Anthony Vaccarello, ancien lauréat tout récemment nommé chez Saint Laurent, la place croissante du festival dans le milieu.

7."Je me suis mise à la broderie, tu devrais essayer, c'est gé-nial"

L'année dernière Chanel fêtait en grande pompe les 30 ans du festival et signait alors le début d'un partenariat qui permet au festival de réaliser ses ambitions. Plus discrets lors de cette 31ème édition, on les retrouve à travers les ateliers organisés par Maison Lesage et Lemarié tous les matins du vendredi au lundi inclus (pour s'inscrire, écrivez à press@lesage-paris.fr pour la broderie et à press@lemarie-paris.fr ). N'hésitez pas non plus à rendre visite aux ateliers du fantastique accessoiriste Erik Halley, vendredi de 11h à 15h (pour s'inscrire mediation@villanoailles-hyeres.com).

8.On vous invite à notre boum

Il a fallu attendre Hyères pour qu'i-D célèbre son arrivée en France et que Julien Dossena fête son arrivée chez Paco Rabanne. N'oubliez pas votre cravache (la fête aura lieu à l'hippodrome de Hyères), vos meilleurs passes et venez danser avec nous toute la nuit de samedi soir. On a hâte. Très hâte. 

Sinon, pour le vrai programme du festival, c'est par ici !

Credits


Photographie : VENT MODERNE, 2015 FILM HD, NOIR ET BLANC, 27'39'' PHOTO STÉPHANE PERCHE © VEILHAN © MALLET-STEVENS / ADAGP PARIS, 2016 

Tagged:
Culture
programme
villa noailles
festival de mode et de photographie de hyeres