Photo : Roddy Bow 

petits-fours et techno : on veut tous passer les fêtes avec miley serious

La Dj française a composé un mix exclusif pour célébrer cette fin d'année. Bonnes fêtes à tous <3

par i-D France
|
19 Décembre 2018, 4:52pm

Photo : Roddy Bow 

Oubliez les cantiques et autres chants de Noël traditionnels : la Dj française Miley Serious nous offre un mix de fin d'année, une traversée techno hyper excitée, idéale pour enchaîner sur le marathon culinaire qui nous attend tous. Tandis que l'année 2018 touche à sa fin, nous lui avons demandé de nous prédire le futur de la scène électro. Une chose est sûre : avec Miley Serious dans ses rangs, la techno française se portera à merveille en 2019.

Quel bilan tires-tu de cette année ?
Wouah comme ça, je te dirai que 2018 a été une année très prenante, j'ai été très occupée, j’ai fait beaucoup de choses, j'ai beaucoup joué, beaucoup pensé, essayé de bosser sur tout ce que je pouvais, un maximum possible. 2018 a été une année pleine d’émotions et plus que géniale.

Quel est ton meilleur souvenir de 2018 ?
Il y en a eu tellement... Un des meilleurs a été de pouvoir jouer dans les villes de mes rêves comme New York mais surtout pour la première fois à Manchester dans le cadre d'une pure rave incroyable organisée par le crew Meat Free.

Où passes-tu généralement les fêtes de fin d'année ?
Ces dernières années je les ai passées à jouer, donc ce sera pareil cette année. Le petit plus c’est que je vais commencer 2019 à Ibiza pour le NYD, un autre rêve qui se réalise. L'histoire des clubs me passionne, et Ibiza a joué un rôle primordial dans l’électro alors je suis hyper impatiente.

Parle-nous du mix que tu as composé. Qu'est-ce qu'on y trouve ?
Mes derniers diggs et coups de cœur, des tracks inédits, et des titres que j’ai récemment chopés. Mes mixes se composent toujours de nouvelles découvertes. Comme je ne produis pas, mon rôle en tant que DJ est de présenter ce qui se passe actuellement dans la scène et faire vivre une histoire contemporaine de la musique. Alors je mets un point d'honneur à mixer des titres tout frais.

Tu évolues dans un registre de plus en plus techno et pointu. Comment te sens-tu dans ce répertoire ?
On me place dans un registre techno mais ce n'est pas que ça pour moi. Je joue ce qui me passionne culturellement : j’adore dire que je joue des « villes » plutôt que des styles pour qu’on comprenne mieux mon cheminement. C'est comme ça que je digge pour mes sets. Je joue des cultures et sous-cultures qui me passionnent au-delà du son qui les caractérise. Je cherche d'abord à comprendre les grands mouvements qui se trament derrière la musique avant de jouer des morceaux. C'est ce que j'aime le plus dans le fait d'être Dj. Quand je joue de la musique de Manchester, Detroit ou Nashville, je joue des communautés et des crews, une histoire aussi.

La fête à Paris cette année, c'était comment ?
La fête a été plutôt belle, on sent que Paris se rassemble et se comprend à nouveau, il y a plein de jolis matins qui ne s’arrêtent jamais.

Comment pressens-tu l'année qui s'apprête à démarrer ?
Elle va commencer avec beaucoup de choses à faire et j’espère avec toujours plus de bonnes énergies, j’ai hâte qu'elle démarre ! J'ai hâte d'être en 2019 même si je suis sur le point de quitter ma vingtaine et de passer le cap des 30 ans ! J’ai aussi hâte des prochaines sorties de mon label 99CTS RCRDS, de jouer toujours plus, de travailler sur la sociologie de la culture club et de présenter mon nouveau projet sur le sujet. J'ai envie de bosser à fond !

On te trouvera où ces prochains mois ?
Je vais pas mal bouger et j’en suis très ravie, je découvre un tas de choses tout en faisant ce que j’aime, je suis très heureuse, alors on se verra en France, en Irlande, en Italie, en Angleterre, aux Pays-Bas, je vais rôder par-ci par-là. Et j'ai hâte de vous voir tous raver.

Tu es du genre à prendre des résolutions ? Si oui, quelles sont-elles pour 2019 ?
Je n'ai jamais vraiment pris de résolution, je suis du genre à les oublier quelques heures après les avoir définies. Je sais que je vais lancer des phrases hyper positives, me booster à fond. C'est un truc que je fais régulièrement, dès que je sens que je flanche du mauvais côté. Je ne suis pas négative et dès que je perds le cap, j'essaye de me stimuler. Pour 2019, je veux me concentrer à fond sur mon label et sur les artistes que j'adorerais signer.

Tu souhaites quoi au monde pour 2019 ?
Putain, je souhaite qu’on arrête le plastique sérieux.

Et nous, que peut-on te souhaiter ?
Ultra-cliché mais la santé et juste trop de bonheur. Mais vas-y, souhaitons-nous tous de faire ce qu’on aime jusqu’à la fin. C'est ça la vraie vie.