two years, burglary, 1968

danny lyon, photographe des échecs du rêve américain

Alors qu’une exposition du photographe renommé se tient à Londres, rapide retour sur celui qui a immortalisé (entre autres) la culture des bikers américains, le système pénitentiaire texan et le mouvement des droits civiques.

par Matthew Whitehouse
|
15 Novembre 2016, 4:20pm

two years, burglary, 1968

« J'ai toujours utilisé mon appareil photo comme un outil d'investigation, explique le photographe. Comme une raison de voyager, de me mêler de ce qui ne me regarde pas, et souvent de m'attirer des ennuis. » Des ennuis il a en effet du s'en attirer pas mal. Figure importe du New Journalism, il a été l'un des premiers photographe à s'approcher d'aussi près de ses sujets. 

Memorial Day Run, Milwaukee, Wisconsin, 1966 

On trouve ses photos les plus célèbres dans le travail documentaire qu'il produit dans les années 1960, alors qu'il n'a même pas 30 ans. Il explore à l'époque la culture des bikers, le système pénitentiaire texan et surtout le mouvement des droits civiques - une série qui débute à ses 21 ans lorsqu'il se rend en stop à une manifestation dans l'Illinois. Ces images forment la base d'une exposition londonienne à la galerie Beetles + Huxley, qui se tient jusqu'au 26 novembre. Une expo d'autant plus pertinente alors que l'Amérique vient de se présenter au monde plus politiquement divisée que jamais. On y retrouve des groupes marginalisés par le public et vilipendés par la presse, l'esprit libertaire des bikers contrastant avec l'emprisonnement discriminant.

SNCC Staff sit-in, Atlanta, Georgia, 1963 

« Danny Lyon a consacré sa carrière à des projets photographiques de long terme qui mettent en lumière les failles du rêve américain, avec des références fortes à la race, la justice sociale et les sous-cultures des minorités, » raconte Giles Huxley-Parlour, directeur de la galerie. « On est honorés de présenter une telle exposition à Londres, à un moment où l'Amérique fait toutes les unes du monde, et nous rappelle que beaucoup des problèmes soulevés par les photos de Lyon sont encore loin d'être résolus. »

Weight-lifters, Ramsey, 1968 

The Line, Texas, Ferguson Unit, TDC, 1967 

Route 12, Wisconsin, 1963

Les photos de Danny Lyon sont à la galerie Beetles + Huxley Gallery de Londres jusqu'au 26 novembre. 

Credits


Texte Matthew Whitehouse
Photographie Danny Lyon
Images via Beetles + Huxley

Tagged:
prison
BIKERS
Photographie
amérique
rêve américain
Danny Lyon
droits civiques