he Chilling Adventures of Sabrina

un groupe sataniste menace de porter plainte contre netflix et son reboot de « sabrina »

Vous avez bien lu.

|
02 novembre 2018, 12:23pm

he Chilling Adventures of Sabrina

C’est peut-être le cas d’appropriation culturel le plus bizarre jamais vu : un groupe satanique a accusé Netflix de s’être approprié son esthétique, et précisément sa représentation du diable en statue mi-homme mi-chèvre dans la nouvelle série Les nouvelles aventures de Sabrina. Préparez-vous, l’affaire est corsée.

En gros, Lucien Greaves, cofondateur et porte-parole du groupe The Satanic Temple, a accusé la plateforme de streaming de vol, purement et simplement. Lucien considère que ladite représentation de Satan, une statue plantée au centre de l’école de sorcières de Sabrina, l’Académie des Arts Invisibles, est trop proche de celle commandée par le temple en 2014. Les satanistes sont en colère.

Lucien s’est tourné vers Twitter – qui, comme tout le monde le sait, est le réseau social le plus diabolique de tous – pour mettre en lumière les doléances du Satanic Temple et pointer les similarités entre la statue du démon homme-chèvre Baphomet de Netflix et la sculpture créée par l’artiste Mark Porter il y a quatre ans. Lucien assure que son église a déjà commencé les démarches légales à l’encontre de Netflix et de Sabrina pour l’appropriation sans droits d’un monument, dont il assure qu’elle a servi à la série à « promouvoir sa ridicule fiction sataniste ». Aïe.

Au magazine San Francisco Chronicle, Lucien a jugé cette réutilisation de Baphomet par Netflix – dont la figure est récurrente dans de nombreuses images et objets littéraires du Satanic Temple – comme étant « profondément problématique ».

« [Mais] même si ce n’est pas le cas, continue-t-il, nous sommes obligés de réclamer des droits d’auteur. Ça nous pose problème, dans le sens où l’on va devoir faire face à une association d’image, et les gens vont voir les deux monuments sans savoir lequel précède à l’autre, et penser que nous avons arbitrairement décidé de s’inspirer de Sabrina pour notre monument de Baphomet. Ce qui rabaisse la signification de notre icône centrale. »

Une affaire à suivre de près.

Cet article a été initialement publié dans i-D UK.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.