le tarot, une nouvelle arme féministe ?

Isabella Podpadec, curatrice et fille de sorcière, présente une exposition qui célèbre le tarot et en révèle le pouvoir féministe et subversif. Rencontre.

par Charlotte Gush
|
09 Janvier 2017, 9:40am

À Londres, l'artiste Isabella Podpadec (celle qui a travaillé pour Dream Wife, Polyester Zine et The Coven collective) propose une nouvelle exposition autour du tarot et redéfinit le pouvoir subversif de sa pratique. L'artiste et ses collaborateurs ont voulu montrer à quel point la majorité des jeux de tarots était affreusement « binaires et traditionnels ». Ainsi, 50 artistes originaires des quatre coins de la planète ont participé à créer et présenter un jeu de tarot moderne et féministe, ouvert à toutes les identités culturelles et genrées qui soient. Un peu avant l'exposition, i-D a pu rencontrer Isabella pour parler tarot et avoir un petit aperçu de certaines des cartes qui seront disponibles à la vente en édition limitée durant l'événement. 

8 of Pentacles par Isabella Podpadec

Qu'est-ce qui vous a amené au tarot, quelle a été votre première sollicitation ?
Ma mère m'a toujours dit qu'elle était une sorcière. Elle est toujours restée vague sur le sujet mais parfois, des choses étranges se passaient dans la maison. Par exemple les fenêtres qui volaient en éclats sans même qu'on les touche, des couteaux qu'on retrouvait en morceaux ou des alarmes de voitures qui s'arrêtaient lorsqu'elle passait à côté. Le tarot était une partie essentielle de notre relation. J'étais une jeune fille marginale, je vivais à la campagne et le tarot était une échappatoire, ça me donnait l'impression que tout était possible, c'était bien plus excitant que le monde que je découvrais en dehors. À 18 ans elle m'a offert mon premier jeu de carte, c'était très symbolique.

Peux-tu nous décrire comment tu les utilises et ce que tu en tires ?
À chaque fois que je tire les cartes à une nouvelle personne je fais bien attention d'expliquer ma vision personnelle du tarot. Il y a beaucoup d'approches différentes et personnellement je ne les utilise que d'une manière positive ou productive. Je vois le tarot comme un outil pour explorer les problèmes, les conditions, les relations, l'être etc. Les extensions divinatoires ne m'intéressent pas vraiment, mais le tarot peut aider à cadrer certaines situations ou à explorer des idées et des potentiels. C'est plus intéressant de lire les cartes aux personnes en qui tu as confiance. Les cartes peuvent être utilisées comme un prétexte à la conversation ou une exploration qui n'aurait pas été possible autrement. J'utilise les cartes en supposant que cela peut aider à comprendre beaucoup de choses dont on ne soupçonne pas l'existence. 

The Emperor by Maisie Cousins

As-tu une carte préférée ? Si oui, que symbolise-t-elle ?
Je ne sais pas si j'ai une carte favorite mais j'ai souvent été attirée par La Lune, une carte qui représente le rêve, l'inconscient… Elle est très contradictoire, lumineuse et sombre, interne et externe. C'est une carte très mystérieuse. Ici, j'ai dessiné le huit de deniers, qui s'intéresse au dévouement à un métier, au travail et à ses « fruits ». Cette carte est réapparue plusieurs fois ces derniers temps et je ressens une connexion à cette carte dans ma vie. Mais son énergie masculine impose une certaine distance. 

Quelle musique conseillerais-tu d'écouter pour le tarot ?
Le mieux c'est d'avoir une atmosphère relaxante mais je n'ai pas de playlist spécifique. Lorsque j'étais ado je lisais souvent les cartes sur un CD de musique traditionnelle japonaise mais je l'ai malheureusement perdu.

Selon toi, pourquoi est-ce que le tarot, la chasse aux sorcières ou d'autres pratiques spirituelles ont connu une résurgence dans les sphères féministes ?
C'est une question difficile. Je pense que c'est en partie dû au fait que les sorcières sont devenues un symbole fort du pouvoir féminin. Les structures qui nous gouvernent sont tellement dominantes et rigides alors que ces pratiques spirituelles offrent une approche plus douce et intuitive du monde. Un autre élément de réponse pourrait se trouver dans l'identification à l'autre, à l'outsider, au persécuté, il y a une forme de solidarité là-dedans. L'époque dans laquelle nous vivons semble assez incertaine et je pense que l'intérêt grandissant pour le tarot, la chasse aux sorcières et la spiritualisation, est certainement lié à une envie de comprendre des choses qui ne peuvent pas faire sens. Mettre la lumière et tenter de contrôler un monde qui paraît assez sombre.

Knight of Swords by Ashley Armitage

Qu'est-ce que tu voulais créer lorsque tu as approché lone avec l'idée de faire un show autour du tarot ? Et pourquoi ?
J'utilise depuis très longtemps le jeu « Universal Waite Tarot », mais j'ai toujours été frappée par l'imagerie très normalisée, très blanche, très cis-genre de l'univers du tarot. Cela m'a paru problématique et j'ai voulu créer des cartes plus ouvertes, s'adressant à des personnes différentes. Au début j'avais l'idée de créer mon propre jeu, mais mes envies de diversité n'étaient pas coordonnées avec l'envie de créer une communauté autour du tarot. Ione est capable de rassembler facilement, elle a le sens de la communauté. Regrouper nos idées à travers un objet d'art fonctionnel était très excitant. 

Comment les cartes peuvent-elles s'adresser à tout le monde tout en représentant les différences de chacun ? 
Selon moi, les cartes doivent rassembler dans la diversité et représenter des identités culturelles variées. Le tarot est une vérité universelle, les cartes représentent des archétypes et des thèmes présents dans la vie de chacun. J'ai eu le jeu « Wild Unknown » pour Noël, c'est vraiment super ! L'imagerie est très naturelle et l'arcane mineur est plus familial que royal - j'aime beaucoup ça.

Quel est le message que tu veux faire passer ?
Les gens ont souvent peur du tarot, j'espère que cette exposition va amener de nouvelles possibilités pour lire les cartes de manière positive et constructive. Mais si les gens l'apprécient en tant qu'exposition, c'est très bien aussi !

Ace of Cups by Eleanor Hardwick

Si tu pouvais jeter un sort sur le monde, quel serait-il ?
Je ne pense pas que la magie doit être utilisée à des fins aussi importantes ; les solutions miracles ne résolvent pas grand-chose en général.

L'expo s'intitule "Que réserve le futur ?". As-tu une réponse à cette question ? 
Il y aura de tout, vraiment. Un monde sain et corrompu, exaltant et ennuyeux, coloré et décrépit, rapide et lent. Les gens feront encore et encore les mêmes erreurs mais on sera toujours surpris. Les bâtiments s'élèveront et s'effondreront, les gens mourront, ce sera à la fois terriblement inspirant et calme. Quoi qu'il en soit, si vous voulez avoir plus de précisions, il vous faut mettre la main sur un jeu de tarot !

What Does Our Future Hold? est une exposition présentée par la Dye House Gallery de Hackney jusqu'au 7 février. 

Credits


Texte : Charlotte Gush
Photographie principale : Francesca Allen
Stylisme : Sara Gilmour

Tagged:
Tarot
Genres
magie
Feminisme&
exposition
Mystique
cartes