Image credits (L-R) Photo by Ke.Mazur/WireImage. Photo by Brian Rasic/Getty Images. Photo by Jeff Kravitz/FilmMagic, Inc.

Courtney Love en sept looks iconiques 

Des robes babydoll aux nuisettes très années 90 ou encore de l’imprimé léopard avec tout, personne, même pas Olivia Rodrigo, n’a porté ces pièces comme la légende du groupe Hole.

par Roisin Lanigan
|
05 Août 2021, 6:00am

Image credits (L-R) Photo by Ke.Mazur/WireImage. Photo by Brian Rasic/Getty Images. Photo by Jeff Kravitz/FilmMagic, Inc.

Courtney Love ne laisse pas sa musique, ou même son style, parler à sa place. La musicienne, actrice et figure grunge a toujours été reconnue pour son caractère direct, que ce soit lors de ses disputes avec la chanteuse de Bikini Kill Kathleen Hanna, lorsqu’elle s’en prend à toute l’équipe du Vanity Fair, ou plus récemment quand elle a accusé Olivia Rodrigo de copier la pochette du disque iconique de Hole Live Through This pour Sour, le premier album de la débutante. Les choix mode de Courtney ne sont pas immédiatement identifiables puisqu’ils sont aussi à envisager dans le contexte de son talent, sa carrière et de ses commentaires géniaux sur Instagram. Mais on a de la chance, ses looks les plus iconiques au fil des années sont tout aussi intéressants que Courtney elle-même.

Kinderwhore chic, années 1990

Quand on pense au style de Courtney Love, on pense à ses débuts, époque Hole, quand elle portait surtout des robes babydoll avec des cols à la Peter Pan, des chaussettes qui remontaient aux genoux et des chaussures Mary Jane. Ce look iconique, qui a inspiré des marques contemporaines comme Batsheva, est aussi devenu l’emblème de la mode dite « kinderwhore », une esthétique profondément féministe malgré ses aspects enfantins, voire petite fille. Courtney a été la première à rendre cette mode populaire et mainstream, pour définir le look quelques années plus tard en ces termes : « j’aimerai croire, au fond de mon coeur, que j’ai changé certains aspects psycho sexuels de la musique rock. Pas que je sois si désirable. J’ai pas lancé le truc kinderwhore parce que je pensais que j’étais trop sexy. Quand je vois que c’est un look que les filles font pour se rendre plus désirables, ça me rend dingue. Quand j’ai commencé, c’était un délire à la What Ever Happened to Baby Jane? C’était censé être ironique ».

Mariage avec Kurt Cobain, 1992

Cela fait des décennies que les mariages de célébrités ne sont que des évènements démesurés et glamour. Mariage oui, mais aussi deal pour les photos, deal avec des sponsors, deal pour la robe signée par un designer, et ainsi de suite. Mais lorsque Courtney a épousé feu son mari Kurt Cobain en 1992, quelques mois après leur rencontre, ils en ont décidé autrement. Même s’ils étaient le roi et la reine du grunge, Kurt et Courtney ont évité tous les pièges en s’échappant à Waikiki Beach à Honolulu, Hawaii. Le marié était en pyjama à carreaux, et Courtney, déjà enceinte de Frances, portait une robe de nuit assez grande, appartenant en théorie à la star tragique du Old Hollywood, Frances Farmer (une figure sacro-sainte pour le couple).

Courtney Love, Frances Bean Cobain, Kurt Cobain of Nirvana.
Photo by Jeff Kravitz/FilmMagic, Inc

MTV Music Awards, 1993

Si elle était assez discrète le jour de son mariage, Courtney a choisi une tenue qui représentait parfaitement une mariée minimaliste des années 1990 pour les MTV Music Awards en 1993 avec une robe en soie blanche qui tombait au sol. Si les robes longues sont d’usage sur le tapis rouge encore aujourd’hui et depuis 1993, Courtney a rendu le look sien avec une référence à Marilyn Monroe grâce à ses cheveux blonds platine et son rouge à lèvres rouge. Son accessoire ultime : Frances bébé très mignonne à une bras et à l’autre, son mari en jean, biberon à la main. Une reine capable de tout gérer en même temps.

Amanda Decadent, Herb Ritts and Courtney Love during 1995 Vanity Fair Oscar Party - Arrivals at Morton's Restaurant in West Hollywood, California, United States.
Photo by Ron Galella/Ron Galella Collection via Getty Images

Fête après les Oscars, 1995

L’amour de Courtney pour les robes slip dress en soie est indéniable (Kate Moss n’arrive pas à sa cheville), et c’est resté son réflexe pour les tapis rouges. Deux ans après les MTV Awards de 1993, elle s’est rendu à l’after party des Oscars organisée par Vanity Fair avec la photographe Amanda de Cadenet en portant des robes longues assorties couleur champagne. Considérant qu’elle était au sommet de sa carrière musicale après la sortie de son second CD Live Through This l’année précédente, elle avait tout les droits de terminer son look avec une petite couronne. Vibes très Daisy Buchanan va à Los Angeles.

 Courtney Love during 57th Annual Golden Globe Awards - Arrivals at Beverly Hilton Hotel in Los Angeles, California, United States.
Photo by Ke.Mazur/WireImage

Golden Globes, 2000

En plus d’être musicienne et actrice, Courtney a toujours été très portée sur la mode, avec une perspective unique sur son style. C’est ce qui la rend particulièrement intéressante, il y a souvent des histoires cachées derrière ses looks iconiques, et leur styling, racontées par la principale intéressée. Ce look Christian Dior de 2000, souvent cité comme l’un des plus controversé de l’histoire des Golden Globes, en est bien la preuve. Faisant partie de la collection « homeless » déjà très controversée de John Galliano, Courtney a depuis raconté que ce look était complètement fou. « La robe est arrivée et c’était ridicule. Elle semblait à l’envers de tous les côtés, et puis il y avait de la ficelle partout. Et dans cette ficelle, il y avait des allumettes, du verre, comme de la taxidermie » racontait-elle à The Guardian en 2019. Elle a décidé de faire ses propres modifications à la robe, et d’y assortir ses faux ongles aussi. « On a beaucoup réfléchi à ce look, et ça a fait beaucoup d’effet quand je l’ai porté. J’ai une grosse poitrine et il ne fallait pas qu’il y ait d’accident. Je ne crois pas au scotch pour seins, et en y repensant je ne sais pas comment ça tenait, c’était un miracle. Peut-être j’avais mis de la colle ».

Frances Bean Cobain and Courtney Love attend the
Photo by Karwai Tang/WireImage

Au Met Gala, 2017

Courtney et sa fille Frances Bean Cobain n’ont pas toujours été proches (cette dernière avait demandé à être émancipée de sa mère en 2009) ce qui a rendu leur présence au Met Gala en 2017, et en portant du Marc Jacobs en plus, tout particulièrement touchant. Le duo évoquait les vibes vintage que Courtney avait tant affectionnées avec des robes du soir très Old Hollywood pour le thème de l’année « Rei Kawakubo / Comme des Garçons ». C’était la première fois que Courtney se rendait au Met Gala, et elle s’est plainte a posteriori du manque d’alcool lors de ce genre de fêtes très glamour. Franchement iconique.

En concert à Glastonbury, 1999

Si vous pensez que les line-ups des festivals de musique récemment sont trop masculins, imaginez seulement ce que cela devait être dans les années 1990, à l’époque où l’industrie de la musique était inondée d’hommes hétérosexuels blancs. Avec ce contexte en tête, il y avait indéniablement une pression sur les femmes pour parvenir à faire partie de ce standard commercial. Mais quand Courtney est arrivée sur la scène Pyramid de Glastonbury en 1999 avec Hole, elle a tout déchiré avec une tenue faite de résille rose, robe rose transparente et mini short à sequins rose bonbon. Elle a complété le look avec des ailes de fée pour enfants pour un résultat féminin chaotique inspiré par Riot Grrrl. Courtney avait même fait la couverture de NME aux côté de REM, Fat Boy Slim, The Chemical Brothers et The Manic Street Preachers tous relégués au second plan derrière la chanteuse de Hole dont la tenue évoquait un summer of love rose et pastel.

Cet article a été initialement publié par i-D UK.

Tagged:
style
courtney love
7 tenues iconiques