Image courtesy of Bottega Veneta.

Une marque de mode a-t-elle vraiment besoin d'un logo ?

Bottega Veneta et son sac Padded Cassette, instantanément iconique, sont la preuve que certaines pièces parlent d'elles-mêmes.

par Tom George
|
01 Avril 2022, 9:36am

Image courtesy of Bottega Veneta.

Le sac Padded Cassette de Bottega Veneta a récemment été porté par les stars hollywoodiennes et les icônes de mode les plus élégantes. Sans logo ni motif, cette superbe pièce d'artisanat en cuir parle d'elle-même comme peu de pièces le font.

On pourrait penser qu'un logo est essentiel au succès d'une marque de mode. Il s'agit d'une image immédiatement reconnaissable, qui pique l'intérêt et donne une place de choix à la maison dans notre esprit. Ainsi, si vous jetez un coup d'œil rapide à n'importe quelle application de seconde main, les articles ornés d'un logo se trouvent souvent parmi les meilleures ventes puisqu’ils étaient à la mode dans les années 1990 et 2000. Après tout, si vous voulez acheter un accessoire magnifiquement cousu et conçu par un artisan, vous souhaitez sûrement que tout le monde reconnaisse immédiatement le savoir-faire investi, sans avoir à prendre une loupe pour examiner les coutures ou lire l'étiquette à l'intérieur.

Bottega Veneta's padded cassette bag campaign

Mais la maison de mode de luxe italienne Bottega Veneta est depuis longtemps un champion du refus du logo. La marque s’est fondée dans les années 1960 sur un savoir-faire ancestral et une vision subtile de l'élégance renforcés dans les années 1970 par le slogan "Quand vos initiales suffisent". L'idée était qu'une culture et un style de vie pouvaient se former non pas à partir d'un simple motif apposé sur chaque article, mais plutôt en invoquant le patrimoine, l'héritage et l'artisanat pour créer ce que n'importe quel amateur de mode reconnaîtrait au premier coup d'œil comme étant Bottega. Ce slogan a été repris par l'actuel directeur de la création, Matthieu Blazy, qui a pris les rênes de la maison il y a quelques mois.

Le passé de Bottega Veneta est bien représenté avec le sac Padded Cassette. Ce sac aux lignes épurées est créé à l'aide de la technique de tissage caractéristique de la maison, intrecciato, développée à la fin des années 1960. Comme les machines à coudre Bottega de l'époque étaient conçues pour travailler avec du tissu plutôt qu'avec des matériaux plus lourds, un cuir plus fin était choisi, puis tissé pour rendre les sacs plus solides. Cette technique s'est perpétuée dans l'ensemble de la maroquinerie de Bottega, avec des ajouts récents tels que des sacs panier avec de longues poignées qui imitent des fouets, des pochettes surdimensionnées et même des bottes en cuir qui montent jusqu'aux cuisses.

Bottega Veneta's padded cassette bag campaign

Le sac Padded Cassette est celui où la technique est particulièrement visible, peut-être parce que le tissage est gonflé dans des proportions extravagantes et que chaque bande de cuir est piquée pour lui donner un effet qui donne à la pièce un aspect pop art - presque comme si elle avait été peinte. Même lorsqu'il est drapé sur l'épaule d'une superstar, votre regard ne peut s'empêcher d'être attiré par son design qui donne l’impression de venir d’un autre monde.

Cette référence au pop art est tout à fait appropriée compte tenu des liens étroits qui unissent la marque au mouvement artistique et affirme Bottega comme un collectif créatif plutôt qu'un héritage familial. Et si le pop art peut évoquer le mercantilisme impudique des soupes en boîte, les starlettes d'Hollywood des années 1950 ou encore les héros de bandes dessinées, il évoque également des moments lumineux, audacieux et accrocheurs. Un peu comme le vert vif qui est devenu le symbole de Bottega.

Polaroid from 1995 of the Bottega Veneta Vienna store

Des polaroïds, tirés des archives Bottega, montrent la petite boutique de la marque à Vienne à l'automne 1995, sa peinture verte emblématique se détachant sur la pierre calcaire des deux bâtiments qui la bordent, et encadrant les pièces de cuir de sa vitrine avec le nom de la maison imprimé en or. Aujourd'hui, si vous deviez visiter cette boutique, la dernière app créée par Bottega transformerait les murs verdoyants du magasin en une vision étonnante de photographies, de films et d’images de défilés, évoquant l'impact culturel de la marque sans la surcharge d'un logo, savourant ainsi la subtilité avec laquelle la maison s’est construite.

On raconte qu'avant même que le magasin de Vienne ne soit peint, la maison plaçait ses articles en cuir dans des sacs de la même nuance de vert. Aujourd'hui, le sac Padded Cassette est de cette couleur et vous pouvez l'utiliser comme écran vert pour en savoir plus sur ces modes intemporelles. Ce mélange de respect du patrimoine et d'utilisation de l'héritage artisanal pour façonner l'avenir permet à Bottega d'exister sans avoir besoin d'un logo. Les codes Bottega sont reconnaissables à des kilomètres à la ronde, ce qui permet à la maison d'exister en dehors d'un motif brandi sur un t-shirt et de vivre dans le monde réel. C'est la Bottega-ification de l'univers.

Polaroid from 1995 of the Bottega Veneta Vienna store

Crédits


All images courtesy of Bottega Veneta.

Tagged:
bottega veneta