La collection Lanvin Automne-Hiver 2021, ou le plaisir de s'habiller pour sortir

Bruno Sialelli s’inspire du glamour cette saison, au passé et au futur.

par Felix Petty
|
12 Mars 2021, 10:42am

La saison dernière, Bruno Sialelli a présenté Lanvin à Shanghai à l’occasion d’un défilé physique avec des invités pour la collection Printemps Été 2021, ça vous dit quelque chose ? Cela faisait du sens car le groupe de Lanvin, Fosun, est basé en Chine et le marché là-bas offre un potentiel sans pareil pour la mode de luxe. C’est l’un des seuls endroits où le business reprend malgré la pandémie qui immobilise encore les marchés européens et nord-américains. 

Présentée sur les allées en zigzag du jardin de Yuyuan, un lieu emblématique de la plus grande ville de Chine, la collection présentée par Bruno était un hommage au Lanvin des années 1920 et 1930, celui de sa fondatrice Jeanne Lanvin, nourrie par une splendeur art déco évoquant l’entre-deux-guerres.

Lanvin AW21


Depuis qu’il est chez Lanvin, Bruno Sialelli tient un équilibre ténu entre les différents aspects de la maison, établissant petit à petit sa propre vision de la marque, entre magie et esprit, quelque part entre splendeur et réalité.

Pour l’Automne Hiver 2021, il fait un pas de côté des débuts de Lanvin auxquels il faisait référence la saison dernière pour se diriger vers une autre forme de décadence. Pour cette nouvelle collection, il reprend le clip de la chanson « Rich Girl » de Gwen Stefani et sans s’excuser, rend hommage aux joies des excès en imaginant des fêtes dans des hôtels de luxe avec des mannequins exceptionnelles. C’était assez osé de célébrer ainsi une volonté de s’échapper loin, bien loin, de la réalité. Ils ont décrit la collection comme une « anticipation », ce qui est certainement le mot clef du moment, il y avait des imprimés funs, des plumes, des petites robes noires, des lunettes de soleil portées à l’intérieur, des gants, des imprimés animaliers, des robes de soirée, et même des traines.

Lanvin AW21

Cela fonctionnait bien avec la volonté générale de la mode d’inspirer de l’optimisme cette saison. On est moins dans l’introspection, plus d’excitation, d’espoir, tout le monde est en train de rêver à l’avenir, et de ce qu’on rêve de porter à l’avenir. Et Bruno s’en charge, il montre la voie avec glamour, en nous rappelant le plaisir de s’habiller pour sortir et s’amuser.

Cet article a été initialement publié par i-D UK.   

Lanvin AW21
Lanvin AW21
Lanvin AW21
Lanvin AW21
Tagged:
Paris Fashion Week
Review
lanvin
AW21