Photographie fournie par Converse

Converse presente sa nouvelle Pro Leather conçue par Stephane Ashpool , designer de la marque Pigalle

Rencontre avec Stéphane Ashpool pour parler de cette paire et de Basket Ball.

par Benedetta Pini et Gloria Maria Cappelletti
|
22 Janvier 2020, 10:51am

Photographie fournie par Converse

Pigalle n’est pas seulement le quartier le plus cool de Paris, c’est également le nom d’une des marques / boutiques / lieux les plus respectés et éclectiques de la capitale française. Fondée en 2008 par Stéphane Ashpool, Pigalle est une véritable mosaïque culturelle où se passent plein de trucs liés au sport. Ou plutôt, à un sport : le basketball.

La collaboration entre Stéphane et Converse - réalisée spécialement pour le runway le show - s' inscrit dans une évolution de la relation entre les deux marques.

À l’occasion, le designer a retravaillé la silhouette classique du Pro Leather Custom aux côtés de l’équipe créative de Converse exclusivement pour la PFW, avec une touche personnelle plutôt scintillante (c’est le moins qu’on puisse dire !)

pro-leather-converse-pigalle

Stéphane est convaincu que « le sport peut faire bouger le monde. » Il a donc décidé d’incorporer cette philosophie à une sneaker qui est, on peut le dire, bien plus qu’une chaussure : c’est un symbole d’appartenance, une carte de visite qui indique votre nom, d’où vous venez et votre culture. Et clairement, il n’y a pas de meilleure sneaker que la Pro Leather pour lui permettre d’exprimer pleinement sa créativité ainsi que ce qu’il a appris en cours de sport : une basket dont l’histoire entière tourne autour du sport, du jeu et de la sueur, mais aussi de la culture de rue et de la nuit.

Telle une page blanche, le designer a projeté sur la Converse classique son idée d’un style contemporain à la hauteur de la promesse de confort du modèle iconique. Juste après la présentation de la PFW, durant laquelle Stéphane a présenté la Pro Leather au célèbre Hotel Pigalle (dont les couleurs ont inspiré le design de la chaussure), nous avons discuté avec lui de cette étape importante dans l’histoire de la sneaker.

pro-leather-converse-pigalle

Quand et où a commencé ta fascination pour les baskets?
Les baskets sont un élément important de ma tenue vestimentaire que je porte de plus en plus au fil des années. Un jour, j’ai pris conscience de l’importance d’un bon look sur le terrain , et j’ai commencé à penser au genre de baskets que je portais. C’est de là que vient mon intérêt pour les baskets, mais au début c’était plutôt une question pratique pour moi.

Comment envisages-tu la relation entre une création collaborative de sneakers et des changements culturels plus vastes ?
Une paire de basket est quelque chose que tu portes tous les jours et que tout le monde voit. D’une certaine manière, elle te définit, ton attitude, ton style de vie. Je pense que c’est un élément fondamental pour de nombreuses cultures.

Le basketball a des règles spécifiques, alors que la créativité est une forme d’expression libre. Comment le style s’inscrit-il dans ce contexte ?
Le basketball, ce n’est que du mouvement et de la liberté. Il faut se sentir à l’aise dans le sport, mais la question du style est importante aussi. C’est pourquoi la relation entre sneakers et basketball est très étroite : ensemble, ils peuvent vous faire vous sentir bien stylé tout en étant à l’aise.

pro-leather-converse-pigalle

D’où est-ce que tu tires ton inspiration ? Comment fais-tu le pont entre le passé et l’avenir?
Je m’inspire de mon quartier, de mes amis ou de mes voyages. Je suis quelqu’un de plutôt impulsif, je ne réfléchis pas trop à ce que je fais. Je vis le moment présent. J’adore vivre à Paris parce que d’une certaine manière, c’est entre le Nord et le Sud, entre le passé et le futur : je pense avoir trouvé un bon équilibre entre les deux.

Comment est-ce que ton parcours dans la mode, la culture streetwear et le nightlife a influencé ton interprétation de la Pro Leather?

La Pro Leather a une silhouette sportive et un tissu de qualité, parfait pour la marche, le dance-floor et le terrain aussi. Tu peux faire tout cela avec la même sneaker tout en restant stylé.

Quel était le processus de collaboration avec Converse ?
C’était un processus sympa, fun, ils sont très loyaux. Travailler avec Converse c’est toujours un plaisir pour moi.

pro-leather-converse-pigalle

A l’ère des réseaux sociaux, est-ce que les subcultures sont devenues des tendances globales?
L’émotion passe avant tout, ça reste la base. Même si une culture se mondialise, il faut la vivre, la sentir, pour qu’elle s’actualise.

Parlons de la nuit… Quelle est ton idée de la vie nocturne?
Pour moi, c’est toujours extravagant, avec de la bonne musique, du bon jazz, et ceux qui représentent le mieux Paris.

Ton talent est kaléidoscopique. Si tu devais abandonner la mode et le basketball, que ferais-tu?
Je serais maire de ma ville, de mon quartier. Je continuerais à aider les gens, c’est ce que j’aime faire.

Quels sont tes projets pour 2020?
Rester chill ! Voyager à travers le monde, trainer avec mes amis, être sympa avec les gens, garder la santé.

pro-leather-converse-pigalle

Crédits

Texte Benedetta Pini
Photographie fournie par Converse

Tagged:
Basketball
converse
Sneakers
Pigalle
PFW