sur twitter, la communauté indienne s'insurge contre les propos racistes d'azealia banks

Après avoir insulté Zayn Malik, la rappeuse a suscité la colère des internautes d'origine indienne et pakistanaise.

par Tish Weinstock
|
13 Mai 2016, 11:20am

Image via Twitter

Vous le savez déjà tous, Azealia Banks n'est désormais plus sur Twitter. Son compte a été suspendu après que la chanteuse ait insulté à foison le chanteur solo de 1Direction, Zayn Malik à l'occasion de la sortie de son clip pour Like I Would. C'était le 11 mai, Azealia, visiblement remontée, s'est servie de Twitter pour crier au plagiat, assurant que Zayn aurait copié certains éléments de son clip à elle, Yung Rapunxel. Zayn a refusé de s'engager dans un débat enflammé sur la toile avec la chanteuse, devenue hystérique - jusqu'à tenir des propos carrément racistes, le moquant notamment sur ses origines pakistanaises : "Quand toute ta famille aura été éliminée par les bons vieux États-Unis d'Amérique, est-ce que tu continueras d'agir comme un mec blanc qui veut se faire passer pour un Noir ?" aurait-elle écrit, avant de le traiter de "curry scented bitch" (Traduction : "pute parfumée au curry"). 

Image via Twitter

Tollé. La communauté des twittos d'Asie du Sud s'est empressée de s'indigner des propos de la chanteuse. Très vite, la plateforme a vu le hashtag #curryscentedbitch grimper à folle allure et les selfies d'utilisatrices indiennes et pakistanaises se multiplier. "On a trop tendance à stigmatiser les femmes indiennes, et les femmes en général", écrivait ansi la maquilleuse londonienne Kaushal Beauty, une des premières à adopter le hashtag, "C'est bien de voir autant de femmes fortes et indiennes s'unir pour dénoncer les propos honteux d'Azealia Banks. Non, les indiens et les indiennes ne sont pas des putes parfumées au curry. Oh et pour info, le curry, c'est la vie !" Le reste du débat, toujours d'actualité, est disponible sur ici.

Image via Twitter

Credits


Texte Tish Weinstock
Images via Twitter

Tagged:
Twitter
Zayn Malik
Azaelia Banks
Racisme
société
#curryscentedbitch