Keith wears Jumpsuit Kenzo. Rollneck Diesel. Sunglasses from Palace Costume.

keith ape est prêt à révolutionner le rap (et le monde)

Le rappeur sud-coréen vient de quitter Séoul pour Los Angeles. Alors qu'il commence à agiter les consciences occidentales, on a retrouvé celui dont le titre, It Ma G, a marqué l'histoire du rap asiatique pour parler d'alcool fort, d'énergie psychique...

par Hattie Collins
|
12 Juillet 2016, 4:40pm

Keith wears Jumpsuit Kenzo. Rollneck Diesel. Sunglasses from Palace Costume.

Veste Jean Colonna. Pantalon Tommy Hilfiger. 

Veste River Island. Chemise et pantalon Gypsy Sport NY. Broche Heron Preston.

Gilet Replay. Chemise et lunettes de soleil Palace Costume. Top (porté en-dessous) Stüssy. Pantalon V Files. Lunettes de soleil Palace Costume.  

Veste et pantalon Gucci. Hoodie G-Star. Collier personne de Keith. Chaussures Palace Costume. 

À la première écoute de It G Ma, on sait. Ce titre de Keith Ape restera gravé dans un coin de notre tête. Ça doit tenir au son vibrant de la mandoline, aux cris stridents de Keith, aux montées de sa voix, aux coups de fusils et aux sirènes qui parsèment le beat de l'underwater squad. On ne sait pas, en fait. Mais l'étrangeté de ce son animal tient dans son étonnante familiarité. Fortement influencé par la trap américaine - OG Maco a d'ailleurs fait remarquer à Keith la similarité de It G Ma et U Guessed It - le jeune prodige coréen, du haut de ses 22 ans, nous ramène à ce qu'on connait trop bien, tout en le réinjectant dans un univers neuf et très personnel. Forcément un peu fascinant. Ape - de son vrai nom, Dongheon Lee - et ses coéquipiers badass du Cohort Crew, dont certains viennent du Japon - peuvent se targuer d'être les premiers Mc's asiatiques à passer la porte de l'industrie occidentale. Mais c'est surtout à l'énergie céleste de Keith, sur ses titres et sur scène, qu'on doit ce nouvel engouement pour le rap made in Korea. Avec plus de 22 millions de vues sur YouTube et plusieurs feats avec Wacka Flocka Flame, A$AP Ferg et Danny Seth, Keith Ape a tout d'un (très) grand. Rencontre.

Alors Keith, comment va la vie ?

La vie, c'est les montagnes russes. Tout est neuf et beau pour quelqu'un comme moi, qui a grandi dans un putain de pays minuscule. Tout ce que j'ai voulu, ce dont j'ai rêvé devient réalité. Je sors avec mes potes, je taffe, je fais de la musique. Je crois que j'ai plus grand-chose à demander à la vie.

Tu as déménagé à Los Angeles l'année dernière ; Tu t'es vite adapté à la vie américaine ? Ça te change de Séoul ?

Ça a été hyper dur. Déjà, je parlais pas un mot d'Anglais quand je suis arrivé. Je me suis senti comme un petit singe, comme mon nom, 'ape'. Tu vois, c'est même impossible pour moi de te résumer mon état de solitude avec des mots. Mon manager a essayé de me rendre la vie plus facile mais je me suis jamais senti aussi seul que là-bas, à Los Angeles. J'ai vécu dans la maison de quelqu'un pendant 6 mois. Je me suis senti encore plus mal quand mes potes sont venus me voir à Los Angeles. On était 4 à se partager le studio. L'un d'entre eux est parti en promettant qu'il reviendrait. Il n'est jamais revenu. Enfin bref, maintenant ça va mieux. Beaucoup mieux. J'ai ma maison à moi et j'ai appris à parler Anglais. Mes potes et mes collaborateurs sont tous des artistes dont j'adore le travail. C'est le plus important, je pense.

Certaines personnes ont parlé d'appropriation culturelle à l'égard de ton titre 'It G Ma'. Pour moi au contraire, ce son est particulièrement Coréen. Le clip était vraiment un aperçu de la culture coréenne et de l'influence qu'a eu le hip hop sur la jeunesse de là-bas.

En Corée du Sud, tes années d'adolescence sont sacrifiées au profit de l'école. Tu deviens une machine avant d'être emmené, loin des tiens à l'armée pendant deux ans. Ensuite, ils te relâchent en société mais tu ne sais rien de la vie. Tu te trouves un taff temporaire et tu bois de l'alcool bien fort pour oublier que tu vas mal. Niveau hip hop, il y a évidemment plein d'artistes géniaux mais on les comprend mal à l'étranger, ou on déforme leurs propos. C'est nouveau chez nous donc rien d'anormal. Les collèges, qui sont l'équivalent de vos universités, ont tous leurs clubs de rap maintenant.

Tu as l'intention de ne rapper qu'en Anglais maintenant que tu as déménagé sur la côte Ouest ?

Je veux rapper en anglais à 100% mais continuer de le mixer avec des références coréennes. L'Amérique a eu un gros crush sur l'Asie - surtout sur le Japon, pour être honnête. La Corée et le Japon sont très proches, géographiquement. Je sais que le coréen marchera là-bas. Et comme personne n'a encore essayé la formule magique qui lie les deux, je m'y colle.

C'est très dur (voire impossible) pour tes fans de comprendre ce que tu dis mais tout le monde kiffe ton atmosphère et ta vibe Qu'est-ce qui différencie tes sons des autres rappeurs ? D'un JayAllDay ou d'un Okasian ?

Je sais pas. Parfois tu sais, j'ai l'impression d'être possédé. J'aurais dû devenir un moo-dang (un chaman coréen). Okasian a le cœur sur la main, c'est un mec génial. Très intelligent. Il est doux et puissant. Un bon gars.

Ton nom de scène est un clin d'œil à Keith Haring.Les arts visuels influencent ton appréhension de la musique ? J'ai entendu que tu kiffais bien DragonBall Z, aussi. C'est un truc générationnel, non ?

Mais qui a dit que j'étais fan de Dragonball Z ? Je suis un putain de fan de South Park ! Keith Haring m'a toujours inspiré. La musique, les films, l'art ne forment qu'une seule et même chose à mes yeux. L'animation, non, ça m'intéresse pas. Vraiment.

Avec qui tu aimerais collaborer dans les jours à venir ? 

Chad Hugo, Young Thug, King Krule et Chief Keef.

Quels sont les événements qui ont marqué ta vie depuis 18 mois ? 

Tout s'est fait très vite. Et tout ce qui se passe au quotidien dans ma vie m'inspire. Que j'ai vécu les choses ou non, ce n'est même pas tant le problème. Que ça ait réellement existé ou pas non plus. Je me nourris de tout. J'ai une réputation à tenir maintenant. Je fais partie des Asiats qui font bouger les choses, le monde et l'art en ce moment. Bon après j'ai pas envie de devenir comme PSY. Mais y'a pas eu un seul kid asiatique qui ait réussi à prospérer dans cette industrie, dominée par le hip-hop afro. La plupart de ceux qui ont essayé avaient des coupes chelou et chantaient des mots d'amour. Moi, j'ai envie de marquer l'histoire. Je veux être meilleur ou au moins aussi bon que tous ceux qui se sont implantés dans le game. Je dis 'aussi bon' parce que j'ai conscience que je suis un étranger qui débarque dans l'industrie. Mais j'ai besoin qu'on me prenne au sérieux.

C'est quoi ton rêve en ce moment ? 

J'ai envie d'avoir l'énergie psychique la plus puissante de l'univers. 

Credits


Texte : Hattie Collins
Photographie : Jalan et Jibril Durimel 
Stylisme : Emilie Kareh
Coiffure : Caile Noble chez Jed Root, Oribe
Assistants photographie :  Robbie Coral, Mel Chan
Assistant stylisme : Julian Dartois.

Tagged:
Keith Ape
Musique
Corée du Sud
interview musique
it ma g
rap coréen
underwater crew