Artwork by Ignasi Monreal

l'artiste ignasi monreal a imaginé un monde fantastique pour gucci

De la pêche dans les nuages, des sirènes qui prennent des selfies, la pomme de Blanche Neige et un sphinx à lunettes de soleil : pénétrez en exclusivité dans le monde magique et utopique de Gucci printemps/été 2018.

|
déc. 19 2017, 9:23am

Artwork by Ignasi Monreal

Après sa participation au projet #GucciGram, son assistance sur la collection Croisière 2018, sa transformation des murs de New York et de Milan pour Gucci Bloom et ses visuels pour la récente campagne de la marque, l’artiste et illustrateur espagnol Ignasi Monreal fait une fois de plus équipe avec la maison italienne. Observées à travers son filtre surréaliste et sensuel, les peintures de la campagne digitale et éthérée de Gucci nous encouragent une fois de plus à explorer l’extraordinaire récit visuel d’Alessandro Michele.

Artwork by Ignasi Monreal

En septembre dernier, les notes d’intention du défilé printemps/été 2018 de Gucci s’ouvraient sur ces mots : « La création est un acte poétique, un processus éruptif qui émerge d’un noyau magnétique habité d’urgences, de fantômes et de désirs. Un tourbillon duquel se révèlent des forces vitales, longtemps prises au piège. » Ces mots n’étaient pas présentés comme une simple explication de la saison elle-même : ils étaient là pour rappeler comment Alessandro Michele a construit et affiné sa galaxie Gucci en garantissant qu’il ne changerait pour personne. Avec ces cris incessants et ces injonctions du « toujours plus », la mode est une industrie qui s’est créé un appétit insatiable pour la nouveauté, et si certains designers s’adonnent à des révisions radicales chaque saison, Michele ne s’y essaye même pas, parce que ça démarche créative s’intéresse à l’évolution, et non pas à la révolution. Et quelle évolution ! Saison après saison, son encyclopédie bigarrée de références et d’inspirations nous emmène toujours un peu plus loin dans son monde méticuleusement réfléchi. Un monde au sein duquel les collaborations artistiques sont primordiales. Ce sont elles qui permettent à cette évolution d’être aussi captivante.

Artwork by Ignasi Monreal

Après avoir donné un coup d’arrêt à ce besoin constant de changement, les 108 looks de sa collection printemps/été 2018 nous ont invités au coeur de son imagination et ont détaillé en profondeur sa vision. À cet acte poétique de Michele, Monreal ajoute un univers mythique et des personnages envoûtants à travers des images évoquant une « Fantaisie Utopique ». Des sacs oversize sont associés à des chevaliers suivant leur quête sur Google Maps, des mannequins se prélassent dans des mares de plantes aquatiques en recréant le clip de « Where The Wild Roses Grow » de Nick Cave et Kylie Minogue, des chérubins post-it à la main font irruption au bureau et une créature type Sphinx à lunettes de soleil s’amuse avec les stars de la campagne. Ces images nous transportent instantanément dans un monde loin de nos réalités et de nos anxiétés quotidiennes. La campagne est prévue pour janvier 2018, alors garder un œil attentif sur les murs de Milan et New York. Et préparez-vous à rêver.

Artwork by Ignasi Monreal
Artwork by Ignasi Monreal
Artwork by Ignasi Monreal
Artwork by Ignasi Monreal
Artwork Ignasi Monreal
Artwork by Ignasi Monreal