Images tirées des films Black Panther et Titanic

ça y est : au box-office, « black panther » détrône « titanic »

La révolution Black Panther.

|
avr. 10 2018, 11:29am

Images tirées des films Black Panther et Titanic

Black Panther a battu tous les records, dans tous les sens possibles et imaginables. Le mois de février suffisait à prendre la mesure de ce succès : il s’agissait du cinquième plus gros démarrage de tous les temps aux États-Unis, du plus gros week-end de février jamais enregistré, du démarrage hivernal le plus fort de l'histoire : bref, d’un coup de maître au box-office.

Mais attendez, il y a mieux. Le week-end dernier, Black Panther est devenu le premier film à sortir officiellement en Arabie Saoudite depuis 35 ans (les cinémas étant jusqu’alors interdits dans le pays). Et aujourd’hui, le film est devenu le troisième film à engranger le plus de bénéfices au box-office américain. Cela n’avait rien d’évident, lorsqu'on considère que Black Panther a réussi à détrôner le film réconciliant romantiques désespérés et fans de catastrophes maritimes : Titanic. Hypebeast indique que Titanic a rapporté autour de 659,4 millions de dollars tandis que Black Panther en est déjà à 665,5 millions de dollars. Un classement qui place désormais Black Panther derrière Star Wars : Le réveil de la Force (936,7 millions de dollars) et Avatar (760,5 millions de dollars).

Au risque de se répéter : c’est phénoménal. Titanic mettait en scène deux stars blanches embarquées dans une intrigue encore plus blanche : une femme issue d'un milieu extrêmement privilégié dans une cabine de première classe d'un énorme paquebot, échappait à son étouffante famille pour découvrir le monde des travailleurs grâce à un homme doté d’un visage incroyablement symétrique, qui apprenait vite comment utiliser correctement les douze couverts mis à sa disposition lors d'un dîner mais ne comprenait pas qu’une porte géante pouvait supporter le poids de deux personnes, même dans l’océan. Maintenant, appréciez ces 54 secondes compilant tous les moments où des personnes de couleur prononcent un mot dans ce film de 3 heures 15.

Vous l’aurez compris, Black Panther ne joue pas dans la même catégorie. Son casting est majoritairement constitué d'acteurs noirs, sa veine afro-futuriste met à mal les vieux tropes blancs et permet de subvertir les stéréotypes. Pour citer Charlie Brinkhurst-Cuff, il s’agit d’une manière franche et radicale de dire « allez vous faire foutre ». Replacer Titanic dans ce contexte permet de voir que les choses avancent (un peu). Des films œuvrant pour la diversité peuvent attirer les foules – et ils le font. Ce ne devrait pas être une surprise – mais considérant que l’histoire d’Hollywood est une affaire d’hommes blancs depuis des lustres (et qu’elle l'est malheureusement toujours aujourd’hui), une piqure de rappel n’est franchement pas de refus.

Et puis honnêtement, est-ce que vous imaginez une seconde King T’Challa ne pas comprendre qu’il y a suffisamment de place sur une porte pour faire flotter quatre personnes ? La réponse est non.

Cet article a initialement été publié par i-D UK.