9 albums pour se mettre (vraiment) au travail

La nuit tombe (ou le soleil se lève), vous êtes seul devant votre écran, votre palette, votre partition, vos plans et... Rien ne vient. Pour pallier à la procrastination qui vous fait de l'oeil, i-D vous a concocté un petit quelque chose.

par i-D Staff
|
12 Octobre 2016, 8:20am

La bande-son d'American Pie
On sait, on sait. On a fait mieux en termes de chef-d'oeuvres cinématographiques. Mais la bande-son du premier et du second American Pie offre, à celui ou celle qui l'écoute aujourd'hui, un retour express et teinté de nostalgie au début de snaughties, à la cafétéria du lycée et à notre côté nerd. La musique pop de Wheatus est particulièrement appréciable en tout début de matinée.

William Basinksi - The Disintegration Loops
Qui aurait pensé que le sauvetage d'enregistrements pirates dans les années 1980 nous enchanterait à ce point ? Celui de Basinksi se compose de deux boucles, une acoustique, l'autre plus indistincte qui se fondent dans une mélodie unique, fascinante et magique qui s'étire sur une heure. LA bande-son idéale pour se plonger dans avec ardeur dans la création.

La légende de Zelda - 25ème anniversaire Medley
Rien de tel qu'un rappel à l'enfance pour nous donner du courage. À l'époque où Zelda rassemblait des millions d'adeptes pré-pubères face Game Cube, l'insouciance et la témérité seules nous guidaient. Aujourd'hui, les lendemains de cuite sont douloureux mais pour y remédier, Zelda nous donne des ailes.

Martin Kohlstedt - Nacht
Le pianiste allemand, compositeur et producteur n'en finit pas de nous enivrer de ses mélodies en clair-obscur. Son album, Nacht, est un éloge aux longues nuits de travail acharné. La bande-sonore parfaite qui, en alternant notes de pianos et beat endiablé nous oblige à rester vertical.

Nicolas Jaar - Essential Mix
Le musicien américain et d'origine chilienne sait comment nous trainer hors de notre zone de confort. Dans un univers parallèle, expérimental et sulfureux qui nous éloigne à chaque pulsation du quotidien et nous reconnecte avec notre surmoi. Idéal pour se vider la tête et surtout, produire.

XXYYXX - XXYYXX
Si vous ne savez pas à quoi ressemble le mix idéal entre James Blake et The Weeknd mais que la curiosité vous ronge, on a trouvé votre playlist sensorielle et elle est signée Marcel Everett, petit génie de 20 ans et mélomane originaire d'Orlando.

Brian Eno - Ambient 1
Cet opus a été concocté par quelqu'un qui vous veut énormément de bien. Cet album, sorti en 1978 a été écrit et composé en hommage au minimalisme américain. Ses nappes mélodiques oniriques garantissent à presque tout le monde le calme et la sérénité qui manquent en période de charrette.

Aphex Twin - Ambiant work
Pour les travaux de longue haleine, l'homme le plus cryptique de la techno, j'ai nommé Aphex Twin, a rassemblé plusieurs heures de musique ambiante - un écrin sans fin que l'on peut découvrir en intégralité sur Youtube. Quand l'inspiration ne vient pas, l'oeuvre d'Aphex semble déclencher des petites étincelles cérébrales profondes et isole quiconque dans un espace-temps inatteignable.

Bonobo - Late Night Tales
Pour finir la nuit en apothéose, un album complexe du britannique et notre chouchou Bonobo pour vous plonger dans les bras de Morphée. À n'écouter qu'après l'effort. On compte sur vous pour ne pas brûler les étapes sonores ;)

Credits


Texte : Juule Kay
Photographie : Justine Reyes via Flickr / CC BY 2.0

Tagged:
Brian Eno
Bonobo
travail
Playlist