non, ce ne sont pas des photos de paparazzi, mais bien la dernière campagne balenciaga

Le méta n'a plus de limites.

|
févr. 1 2018, 1:40pm

Images via Instagram

Hier, Kim K ouvrait la voie à son armée de clones pour promouvoir la ligne de vêtements de Kanye dans ce qui semblait être des photos volées et aujourd’hui, Balenciaga dévoile sa collection printemps/été avec des clichés dignes d’un tabloïd. Il est désormais autorisé de le dire : les campagnes de mode sont en train d’entrer dans une ère particulièrement métaphysique.

Partageant la campagne à travers une série de posts Instagram, Balenciaga rend hommage aux photos volées qu’on ne connaît que trop (et qu’on chérit en secret). Stars prises d’assaut à la sortie d’un club, grimpant à bord de berlines noires XXL, cachant leurs visages de leurs mains soigneusement manucurées ou à l’aide de grands sacs à main (des sacs Balenciaga, cela va sans dire), et constamment encadrées d’imposants gardes du corps vêtus de vestes en cuir.

Et pour ajouter une couche de méta-réalisme, les visages des passants en arrière-plan sont floutés, et la campagne a été photographiée par un véritable paparazzo crédité au sein de l’agence Best Image. Il ne manque plus qu’une photo d’un mannequin attaquant un photographe avec une bouteille d’eau ou un parapluie pour atteindre la perfection.

Jetez un œil au lookbook complet juste en dessous :

This article originally appeared on i-D UK.