fendi réunit 6 artistes de rue pour son nouveau projet, « the ring of the future »

Venus des États-Unis, de l'Iran, du Japon, de Hong-Kong, du Royaume-Uni et de la Corée du Sud, ils incarnent la nouvelle génération et tout ce qu'elle a de diversité culturelle.

par Antoine Mbemba
|
09 Février 2018, 1:40pm

Fendi continue son ode à la jeunesse. La marque italienne, qui lançait, il y a un an la plateforme par et pour les millenials F is for..., n'en a pas fini d'explorer la force inventive d'une nouvelle génération impliquée et toujours plus créative. Après avoir célébré le basket, le running ou le parkour, Fendi est allé à la recherche des street artists du monde entier, qui font bouger les choses avec une bonne dose d'imagination, de talent, et au moins autant de peinture. Et comme d'habitude, c'est du côté du Quartier Général romain de la marque, le Palazzo Della Civiltà Italiana, que ça se passe. Sur le toit, précisément, où le britannique Gary, le japonais Casper, l'américain Hillel Smith, l'iranien Cave, le chinois Roes et le coréen Jodae sont allés peindre un anneau jaune où est inscrit, en six langues, donc, le mot « future ». Le fameux « ring of the future ».

Pour fêter la première année de sa plateforme, et après que l'artiste Pokras Lampas ait réalisé le plus grand Calligraffiti d'Italie sur ce même rooftop, Fendi a donc fait appel à ces six artistes pour créer une oeuvre collective. Un cercle et six langues, où la dernière lettre de chaque « future » se fond dans la première du mot suivant, créant une boucle hypnotique. « The Ring of the Future », c'est aussi et avant tout une manière d'incarner l'exigence d'une nouvelle génération qui cherche constamment à briser les barrières culturelles, à créer des ponts entre elles (des ponts ou des cercles). Ici, le toit du Palazzo Della Civiltà Italiana se mue en une plateforme physique, où tout est possible et où le partage artistique est la clé de tout le reste. Ici, le futur s'épelle en Anglais et en Japonais, en Hébreu et en Arabe, en Mandarin et en Coréen.

Et comme l'idée est aussi de s'ouvrir à tous, il est possible depuis cette semaine de porter ce symbole sur soi. Dans la lignée du projet des 6 artistes de rue, F is for... a mis en vente sur son site un t-shirt dégenré, qui reprend le ring of the future. C'est le premier produit de la plateforme, un cadeau pour célébrer son année d'existence, et l'occasion de fêter, une fois de plus, une génération qui floute les lignes trop strictes, jusqu'à celles du genre. Disponible en noir et en blanc, le t-shirt F is for... est disponible sur le site de Fendi.

Tagged:
Fendi
f is for