Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Hummel. Short, Paco Rabanne. 

Les maillots de bain peuvent-ils être éco-responsables ?

La réponse est oui. La preuve avec ces 8 modèles, sélectionnés pour nous par la styliste Michelle Cameron et photographiés par Emma Tempest.

par Claire Beghin
|
01 Juin 2021, 1:20pm

Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Hummel. Short, Paco Rabanne. 

Chaque saison, on y croit un peu plus. Aussi polluante soit-elle, la mode a enclenché la seconde vers un futur plus durable et écologiquement viable, des valeurs indispensables pour séduire une clientèle de plus en plus exigeante - à juste titre. Et qui s'implantent lentement mais sûrement dans l'industrie, de la conception à l'expédition en passant par la production. La recherche ne manque pas d'idées : fibres naturelles, bio-mimétisme, upcycling, traçabilité… Oui, mais. Quand on parle de maillots de bain, le challenge est un peu plus élevé encore. Difficile de miser sur le 100% lin ou le coton biologique (sans même parler de problématiques écologiques que pose sa production) quand il s'agit de pièces moulantes, élastiques, qui doivent soutenir correctement le corps tout en résistant à l'eau, en séchant rapidement et, si possible, en étant portable au delà des abords d'une plage, puisque cet été on aimerait bien pouvoir rester en maillot h24 sous une jupe ou un short, merci. Bonne nouvelle, les marques se bougent et des lignes de swimwear responsables émergent enfin sur le marché. Elles ne cochent peut-être pas encore toutes les cases du sustainable, mais donnent franchement de l'espoir quant à l'avenir du maillot de bain éthique - tout en restant hyper désirables. Démonstration en 8 looks. 

iD_S01_001.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Hummel.

Solide, extensible, imperméable, le polyamide est la matière numéro 1 des maillots de bain. L'avantage de celui-ci, c'est qu'il est recyclé, et emploie donc considérablement moins d'énergie en production, en plus d'être fabriqué à partir de déchets textiles - c'est toujours ça qui ne finira pas en pile dans une décharge. Le plus : sa confection sans couture, adieu brûlures au creux des cuisses. 

iD_S02_029.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Balzac Paris. Veste, Lacoste. Collier, Kitesy Martin.

Balzac ne fait pas les choses à moitié : des matières certifiées responsables, une production consciencieuse basée en Italie et au Portugal, et un guide de tailles hyper précis sur leur site, pour éviter les allers-retours entre marque et client.es et limiter l'emprunte carbone. 

iD_S03_021 copy.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Lido. Jogging, Fashion Baby.

Lido ne tient pas son nom de nulle part : ses maillots de bain sont entièrement pensés, conçus et produits à Venise. La marque travaille avec des fils de nylon régénérés, et s'engage à collaborer avec les tisseurs italiens les plus progressistes pour maintenir une production aussi responsable que possible.

iD_S04_038 1 copy.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Talia Collins. Short, Stella McCartney.

Certifiés durables et en fils recyclés, les maillots signés l'ancienne styliste Talia Collins sont fabriqués à partir de déchets plastiques et de filets de pêche récupérés dans les océans. 1% de la vente de chaque pièce est reversée à la Healthy Seas Initiative, une organisation engagée dans le nettoyage des océans et la sensibilisation des acteurs de l'industrie de la pêche à des pratiques responsables. 

iD_S05_073.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Casa Raki. Sweat, Bélize. Chaussettes, Base Range.

Plastiques industriels, déchets textiles divers et filets de pêche abandonnés sont réemployés pour le développement des maillots Casa Raki, fabriqués au Portugal en tissu ECONYL® certifié. La marque limite ses quantités de production pour pallier les surplus de stock et le gâchis textile et, au passage, garantir à ses clientes des pièces qu'elles ne croiseront pas sur toutes les plages. 

iD_S06_037.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Tee shirt, Tommy Hilfiger. Culotte de maillot, ACK.

Pour qui préfère dépareiller ses maillots, l'option éco-responsable est aussi valable : cette culotte ACK est fabriquée à la main en Italie et vendue en direct-to-consumer - une démarche qui réduit quasiment de moitié son prix de vente. Surtout, elle ne travaille qu'avec des usines engagées dans une production responsable, qui œuvrent à maintenir un impact écologique le plus faible possible, et est destinée à tous les genres et tous les types de corps. 

iD_S07_021 copy.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Brassière, Baserange. Collier Be Mindful, Louis Vuitton.

Ici, une brassière Baserange. Si vous ne connaissez pas la marque, c'est le moment de vous y intéresser : une production éthique au possible, en quantité raisonnable, dans des usines familiales françaises, turques et portugaises, des teintures certifiées durables et des matières responsables. Tout ce qu'on a envie qu'une marque soit aujourd'hui. 

iD_S08_026 copy.jpg
Courtesy of Emma Tempest. Maillot, Bower. Short, Balenciaga. Boucle d’oreille, Justine Clenquet. Baskets, Veja.

Également engagée dans la préservation des océans et le réemploi de déchets textiles vestimentaires et ménagers (les peluches de tapis coincées dans l'aspirateur, ça vous dit quelque chose ?), la marque britannique Bower reverse aussi 1% de ses bénéfices à la Healthy Seas Initiative et maintient toute sa production en Europe, dans une démarche consciencieuse de garantir à ses ouvriers des environnements et conditions de travail décent.es et équitables. 

Crédits

Photographe Emma Tempest, Styliste Michelle Cameron @ Home Agency, Mannequin Hana Jirickova @ SILENT Models Paris, Casting Nicolas Bianchiotto @ Ikki Casting, Coiffure Jacob Kajrup @ Calliste, Maquillage Min Kim @ Streeters, Production @ Artworld, Assistant photo Margaux Jouanneau, Assistante styliste Clémence Guillerm.

Tagged:
été
maillots
éthique
tendance