Manfred Thierry Mugler 1948 - 2022

Le légendaire créateur de mode français nous a quittés, laissant derrière lui un héritage fait de fantaisie, de glamour et empreint d’une profonde humanité.

par Mahoro Seward
|
24 Janvier 2022, 4:59pm

L’industrie de la mode s’est réveillée ce matin au son d’une bien triste nouvelle : la perte d’un autre de ses titans. Le décès de Manfred Thierry Mugler a été annoncé par un post sur le compte Instagram personnel du mythique créateur français. Thierry est décédé dimanche de « causes naturelles », rapportait The Guardian, déclenchant un déferlement d’hommages de la part de certaines des voix les plus éminentes du monde de la mode et du divertissement.

Faisant son apparition au milieu des années 1970, le designer a joué un rôle déterminant dans l’élaboration d’un style architectural exagéré, mieux connu sous le nom de « power dressing ». Des vêtements aux épaules audacieuses et à la taille de guêpe qui esquissent des silhouettes imposantes et spectaculaires. À la fin des années 80 et dans les années 90, il a conçu certaines des tenues les plus fascinantes, dérangeantes et extravagantes que le monde ait jamais connues. Fidèle à cette esthétique, son admirable travail était souvent présenté lors de défilés emblématiques et marathoniens, davantage semblables à des pièces de théâtre classiques qu’à ces sprints de 10 minutes auxquels les Fashion Weeks nous ont habitués aujourd'hui.

Tout au long de sa carrière, Thierry aura fait partie des designers les plus demandés en raison de son style parfaitement adapté à la scène. Le célèbre David Bowie a catalysé l’ascension du créateur star en portant une robe Mugler lors de sa prestation au Saturday Night Live en 1979. Thierry est d’ailleurs à l’origine de certains des moments les plus marquants de l’histoire de la mode et de la pop culture : les looks portés par Linda, Christy, Naomi et consorts dans le clip « Too Funky » de George Michael ; les campagnes phares pour son parfum le plus vendu, Angel, avec Jerry Hall ; et les looks personnalisés qu’il a créés pour certaines des célébrités les plus emblématiques d’aujourd’hui. Le plus mémorable étant peut-être la robe wet-look que portait Kim Kardashian West lors duMet Gala 2019.

Malgré tout l’éclat, la fantaisie et la théâtralité du monde construit par Manfred Thierry Mugler, un profond sens d’humanité est resté au cœur de son œuvre. Tout au long de sa vie, le créateur a été l’un des plus ardents défenseurs de la communauté LGBTQ, faisant défiler dès les années 90 des mannequins transgenres comme Connie Fleming et Teri Toye, et présentant en 1992 le tout premier Life Ball, aujourd’hui encore l’un des plus grands événements caritatifs au monde en vue de soutenir les personnes vivant avec le VIH et le sida.

Bien que sa disparition constitue une immense perte pour la planète entière, son héritage restera indélébile. Comme l’a écrit Casey Cadwallader — l’actuel directeur créatif de la maison Mugler — dans un post Instagram « il a changé notre perception de la beauté, de la confiance en soi, de la représentation, et du self-empowerment », posant ainsi les bases de la fashion culture telle que nous la connaissons actuellement.

Tagged:
Mode