les 7 looks de chloë​ sevigny dont le monde se souviendra

De « Kids » en passant par Miu Miu, l'histoire se souviendra du style inégalable de « la fille la plus cool du monde.»

par Brittany Natale
|
13 Août 2019, 9:00am

Il y a 30 ans, tout le monde se référait déjà à Chloë Sevigny comme étant la « fille la plus cool du monde ». Elle n'a que 17 ans quand son style naturel attire l'oeil d'Andrea Linett, éditrice mode chez Sassy magazine. C'est à ce moment-là que l'actrice intègre l'underground du Manhattan des années 90. La «it girl» pose alors pour Marc Jacobs, Louis Vuitton ou encore Miu Miu et joue dans des films cultes devenus classiques, de Kids à Gummo. De la mode au cinéma, son influence n'a pas fini d'imprégner notre époque et i-D lui rend hommage en sélectionnant ses moments de style les plus marquants :

Kids, 1995


Pour l'un de ses premiers rôles, Chloë Sevigny apparait dans Kids (1995), réalisé par Larry Clark et écrit par le jeune Harmony Korine. C'est en traînant à Washington Square Park qu'elle rencontre Harmony Korine alors qu'elle n'a pas encore fini son lycée. Très vite, les deux jeunes artistes collaborent tout en développant une amitié sincère et fusionnelle. Dans Kids, Sevigny incarne Jennie, une fille qui porte des t-shirts simples, des robes toutes droites et des jeans délavés comme il faut – les incontournables de la mode alternative des années 90 en somme.

Défilé Miu Miu, 2018


Connue pour son style éclectique et son allure unique, Chloë Sevigny est rapidement devenue une habituée des shows Louis Vuitton, Kenzo, Vivenne Westwood et Simone Rocha. Elle défilait encore l'année dernière pour la collection croisière Miu Miu 2019. C'est en 1996 que Chloë Sevigny a pour la première fois collaboré avec Miu Miu en posant pour une campagne de la maison italienne.

Gummo, 1997


Chloë Sevigny travaille une nouvelle fois avec son ami et scénariste Harmony Korine pour Gummo, film indépendant paru en 1997. Le film suit un groupe de jeunes de la classe moyenne habitant à Xenia, une petite ville du Midwest américain ravagée par les tornades. Il plonge le spectateur dans le quotidien tragique de ces jeunes. Si on met de côté la trame narrative perturbante; les sourcils décolorés de Chloë Sevigny, ses cheveux blancs et son justaucorps léopard contrastent dans l'abondance de denim vintage, de t-shirts de groupes de metal et de redingotes. La jeune femme s'est en effet chargée d'habiller ses camarades acteurs et est créditée en tant que costumière dans le générique de fin du film.

Mannequin X-Girl, 1990s


Au milieu des années 1990, Chloë Sevigny pose pour X-Girl, marque de mode créée par la styliste Daisy von Furth et Kim Gordon, membre du groupe Sonic Youth. La marque remplace la ligne créée par les Beastie Boys, X-Large, et comprend des tops à logo, des t-shirts de baseball et des robes trapèze. Mais c'est en défilant pendant la fashion week dans une robe de mariée X-Girl que Chloë Sevigny marque vraiment les esprits. Le défilé produit par Sofia Coppola et Spike Jonze attire la foule (dont Ione Skye et Thurston Moore) dans les rues de Soho. En 2018, Chloë Sevigny reprend son rôle de muse pour la marque au moment où une collection inspirée des années 1990 voit le jour.

Street Style

1565295712874-GettyImages-1152677602
Photo by Say Cheese!/GC Images


Ciré de cuir noir, blazers XXXL, vestes superposées, shorts de costume à rayures, col bardot —Chloë Sevigny se balade avec des looks que lui envient toutes les Depop girl. Reine du street style incontestable (elle s'est après tout fait remarquer ainsi) Chloë Sevigny a même écrit un livre sur son propre style, sobrement titré Chloë Sevigny, en 2015.

Party Monster, 2003


En 2003 Chloë Sevigny jouait avec Macauley Culkin, Marilyn Manson, et Seth Green dans le tragique Party Monster. Le film s'inspire du livre Disco Bloodbath, sortie en 1999 qui rassemble les souvenirs d'un Club Kid et ressuscite le monde de la nuit underground de Manhattan ainsi que tous les personnages qui le peuplaient à l'époque. Chloë Sevigny campe celui de Gitzy et crève l'écran dans son gilet en fourrure et ses robes de poupée.

Première de The Dead Don’t Die - Les morts ne meurent pas , 2019

Chloë Sevigny et Marc Jacobs se connaissent depuis 1993. Cette année-là, alors qu'elle n'est qu'en terminale, l'actrice fait une apparition dans un clip de Sonic Youth, « Sugar Kane », tourné dans le showroom new yorkais du créateur. Vingt-six ans plus tard, Chloë Sevigny porte une robe issue de la collection 2019 sur le tapis rouge de la première du film Les morts ne meurent pas. Elle rejoint Adam Driver, Bill Murray et Steve Buscemi dans une comédie de zombies réalisée par Jim Jarmusch.

Tagged:
chloe sevigny
street style
X-Girl
Harmonie Korine
7 tenues iconiques