découvrez le nouveau numéro d'i-D, "the family values issue"

Quand l'époque est dure et le futur incertain, il est important de célébrer les liens familiaux, l'amitié, les tribus, les bandes et le sens du collectif. C'est ce qu'i-D a souhaité faire dans son dernier numéro. L'union fait la force !

par Holly Shackleton
|
22 Février 2017, 2:00pm

La situation politique actuelle divise et clive. Il est donc temps de se réunir, plus que jamais sans doute. Si l'on peut tirer du positif de l'avènement du Brexit et de l'élection de Trump, il s'agit bien d'un nouvel éveil du collectif. Et c'est une promesse qu'on peut sentir dans l'air. Les communautés réelles et virtuelles, les tribus et collectifs, les bandes se succèdent et se multiplient. Elles partagent avec nous une vision commune de la vie, de la politique et des désirs. La vie à plusieurs apparaît salvatrice, nécessaire même. S'il est impossible qu'un homme ou une femme seuls change la face du monde, la bande elle, le peut. Tenez vous près de ceux que vous aimez, ouvrez vos yeux et tendez les bras à ceux qui vous font signe. L'union fait la force. 

Pour les jeunes créateurs qui s'apprêtent à rejoindre l'industrie, le collectif est un mot d'ordre. Sarah Mower, ambassadrice des talents émergents au British Fashion Concil, parvient encore aujourd'hui à donner vie aux perspectives foisonnantes de la jeunesse actuelle. À ce titre, son article engagé sur l'importance du travail collectif et collaboratif dans la mode capture notre époque avec une justesse inouïe. Nous avons rencontré trois créateurs - Eckhaus Latta, Koché et Gypsy Sport - qui ont construit leur marque et leur vision sur les piliers de la collaboration. Nous avons retrouvé leurs équipes et discuté ensemble de l'importance de la collaboration et de l'amitié dans l'industrie de la mode actuelle. 

À l'image des clips MTV qui l'ont façonné (et surtout celui de George Michael pour Freedom) le créateur belgo-italien Anthony Vaccarello a réuni une armée de belles et fortes femmes autour de lui. À l'occasion de sa première collection pour Saint Laurent, il a partagé sa vision du futur de la maison à Anders Christian Madsen. Mario Sorrenti et Alastair McKimm, quant à eux, ont immortalisé les plus beaux visages de la saison, de la cover-girl Mica Arganaraz à Freja Beha, dans une esthétique glamour et eighties

Plus loin en Russie, Gosha Rubchinskiy redéfinit les contours du menswear aux côtés de sa bande d'artistes, musiciens et skateurs locaux. Oublions un peu les politiques qui divisent. Le créateur considère que sa nouvelle tribu est l'ultime incarnation de la jeunesse de son pays natal. Ensemble, Kim Gordon et Coco Gordon Moore ont disséqué les relations mère/fille, tandis que That Girl Sussi s'est attachée à exporter la nuit new-yorkaise à Londres et que Sampha est partie à la conquête de l'amour et conjure le deuil dans son premier album, brillant, Process. The xx est revenu sur son dernier album aux effluves soul, I See You. Le duo de créateurs britanniques Joe et Charlie Casely-Hayford - père et fils - ont fait de la famille un point d'honneur, un moteur et un mantra. Désormais, ils s'attaquent à la mode féminine et en ont profité pour nous confier leurs ambitions et leurs désirs.

Les temps sont durs, soyons forts. Les amis et les têtes pensantes qui vous suivent au quotidien sont ceux qui vous tiendront par la main et vous donneront le courage et l'envie d'accomplir ce qui vous tient à coeur. L'union est notre force.

Holly Shackleton, Rédactrice en chef

Credits


Texte : Holly Shackleton
Photographie : Mario Sorrenti 
Fashion Director : Alastair McKimm

Tagged:
the family values issue
numéro i-d