instagram : l’âge de raison

L’application souffle ses cinq bougies et voici cinq bonnes raisons de lui souhaiter un bon anniversaire. 

|
11 Octobre 2015, 8:50pm

Cinq ans déjà qu'Instagram est né, et comment s'en passer aujourd'hui ? Je veux dire, imaginez une seconde votre tête en selfie sans ce fameux filtre magique qui vous rend si beau ? Comment amorcer un processus de drague 2.0 sans la galanterie du premier like révélateur ? Comment stalker tranquillement et à l'abri de tout regard les célébrités et les copines de copains que vous ne rencontrerez probablement jamais ? En 2015, une vie sans like n'est pas une vie. Nous avons dressé une liste non exhaustive des visages, endroits et hashtags qui ont fait d'Instagram l'application la plus cool du moment.

Fashion Week
En 30 av. I (avant Instagram, évidemment!) la fashion week était encore un événement confidentiel réservé à une poignée d'initiés. Les invités, les défilés, les robes haute-couture, personne n'en voyait la couleur… Ce temps là est révolu - l'obscurité a laissé place à la lumière… enfin. Rendons grâce à Instagram qui nous offre, à nous, pauvres mortels, un accès instantané (et virtuel) aux podiums de Milan et Paris, aux côtés de l'élite modeuse. Des photos floues prises sur le vif aux séries pro et zooms sur les premiers rangs tant convoités des défilés, l'ubiquité d'Instagram nous convie à cette grande messe d'une semaine, j'ai nommé la Fashion week. Alors, pourquoi diable courir après les invitations alors qu'on peut scroller tranquillement depuis l'écran de son smartphone ? 

@id_magazine

#FreeTheNipple
Le combat qui oppose les femmes du monde entier au géant d'Instagram est une affaire de tétons. Tandis que l'application supprime avec froideur le moindre post qui dévoile un bout de sein (féminin, s'il vous plait, cachez donc ce sein que je ne saurais voir !) elle aura permis paradoxalement de nourrir les débats enflammés sur la censure du corps féminin. Les 2 000 000 de posts liés au hashtag #FreeTheNipple en sont la preuve. Avec un peu de chance, Instagram s'émancipera de ces carcans archaïques mais en attendant, réjouissons-nous de la solidarité féminine grandissante et de son écho partout dans le monde. 

@gweelos

Le nouvel âge d'or du mannequinat
Fini le temps où les podiums étaient foulés par des mannequins exclusivement professionnelles, grandes, fines, intouchables et blanches. Nous vivons une époque où la beauté est en perpétuelle redéfinition : genre, sexualité, corps, formes, handicaps, origines façonnent et transforment notre rapport au beau. Et Instagram est le médium qui rend tout ça possible. Grâce à son réseau étendu, DKNY, Diesel et Marc Jacobs parcourent le monde à la recherche de beautés singulières, de toutes les tailles, couleurs et formes possibles. Sur Instagram, l'univers très fermé de la mode se défait de ses diktats et redéfinit ses horizons d'attente. 

@marcjacobs

La famille Kardashian/Jenner
Aimez-les ou détestez-les, les chiffres parlent d'eux-mêmes : cumulant 197,5 MILLIONS de followers, Kylie, Kendal, Kim, Kris, Kourtney, Khloe et Caitlin règnent indéniablement sur le royaume Instagram. Toutes utilisent la plateforme comme outil professionnel ou personnel. De Kim, l'ambassadrice préférée des marques à Kylie et son #IAmMoreThan, et de Kendall partageant la moindre trace de ses aventures de Londres à New York, à Caitlin posant fièrement pour le Vanity Fair après sa transformation radicale, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Kardashian... est sur Instagram. 

@kendalljenner

Le hashtag militant
Instagram n'est pas qu'un simple outil de stalking ou de divertissement, c'est aussi un moyen très pertinent de s'engager. L'exemple le plus criant avec le hashtag #JeSuisCharlie, le plus beau signe de solidarité qui a circulé après les attaques de janvier, a démontré qu'Instagram pouvait réunir ses utilisateurs autour d'une même cause, et diffuser des messages de paix et de soutien via des hashtags percutants - partout dans le monde. Et loin de donner raison à ceux qui pensent que la jeunesse d'aujourd'hui est apathique et désengagée, Instagram est le lieu de prédilection du clicktivisme et reste une arme fondamentale contre la haine et les discriminations - et c'est indéniablement son plus bel usage. 

@banksy