quand le glamour était magique

L'exposition THE CIRCLE à Londres met à l'honneur Alexander McQueen, Dior Homme, Rick Owens ou encore Vivienne Westwood et explore les racines celtiques du glamour. C'est en ce moment à Londres.

|
25 Novembre 2015, 5:25pm

THE CIRCLE, la nouvelle exposition des archives de Hockney présente une sélection de looks occultes, glamours et alternatifs des maisons de couture les plus talentueuses et irreverentieuses de notre temps : j'ai nommé Alexander McQueen, Ann Demeulemeester, BodyMap, Boudicca, Damir Doma, Dior Homme, Jean Varon, Lanvin, Maison Martin Margiela, Preen, Quorum, Rick Owens et Vivienne Westwood.

Conçue et pensée par le commissaire d'exposition auréolé Jeffrey Horsley, l'exposition s'inspire du concept de glamour que développe Elizabeth Wilson, professeure de "cultural studies" au fashion college de Londres, dans son essai A Note on Glamour. THE CIRCLE, "réinterprète la définition du glamour en repartant de ses racines celtiques et rejette la sur-exposition à outrance des tabloids et de la peau nue" pour étendre le glamour à une "notion intime et individuelle... une apparence, intégrant le sens magique et caché de ce terme - comme une apparition," aux dires de Wilson. 

Plutôt que de présenter les silhouettes complètes des designers, les mannequins (en chair et en os) portent des pièces qui sont agencées et choisies, ce qui rend l'exposition "plus éditée que curatée" et reflète l'assertion de Wilson selon laquelle le glamour n'est pas un don de la nature mais bien "le résultat d'une recherche". 

THE CIRCLE is at Live Archives in Hackney, 27 November -- 11 December.

live-archives.london

Credits


Photographie : Paulina Otylie Surys