Publicité

2015, l'année des grands tremblements sur internet

Des frasques de Bieber au discours présidentiel de Kanye West, i-D revient sur les événements qui ont failli faire disjoncter la toile.

par Tish Weinstock
|
24 Décembre 2015, 11:28am

2015 - L'année où la France s'est réveillée au deuxième tour des régionales, l'année qui a vu Jeremu Corbyn devenir prince et naitre la petite princesse de Kate Middleton. Mais bon, c'est surtout l'année des tremblements sur la toile. Et ça, ça n'a pas de prix.

Les fesses de Kim Kardashian
Le derrière ô combien affriolant de Kim s'est retrouvé en une de Paper magazine. Plus tendre qu'un rumsteck et plus brillant qu'un 24 carats, son fessier magique a subrepticement fait sauter la toile. Sur une photo, son arrière train est si large qu'il pouvait porter une petite coupe de champagne à lui tout seul. Le graal quoi.

Break The Internet Volume
Cela va vous paraître un peu méta ou un peu trop cérébral mais on doit vous le dire : l'année 2015 est aussi celle où la phrase "break the internet" a littéralement cassé l'internet. Surtout lorsqu'on l'accompagnait des fesses de Kim. 

La chute de Madonna aux Brit Awards
Elle est tombée, on a ri, la toile aussi. Le danseur du fond qui avait trébuché sur sa cape, en revanche, n'a pas donné signe de vie depuis ce raté. Marrant. 

La résurrection de Craig David 
Pull-uuuuuuup !!! Nous avons tous halluciné de voir le tonton du r'n'b faire son grand retour en Angleterre, remettant au goût du jour un répertoire garage UK propre à la décennie 2000 qui - soyons honnête — nous avait beaucoup (beaucoup) manqué. Pour fêter sa résurrection en bonne et due forme, Craig nous a fait le don ça : 

Le pénis de Justin
La température est montée toute seule. On a tout vu de Justin dans un instant d'oubli, sur une plage à Bali. Le monde entier a liké, partagé, salivé. C'était le plus beau jour de milliers de Beliebers et le plus chaud aussi. Un moment d'égarement, comme dirait l'autre. 

Kanye West Président
2015 est l'année Yeezy. Non seulement il s'est invité à Oxford pour y donner un cours de grime à Koko, mais il a aussi donné naissance à sa fille Saint, lancé deux collections, s'est roulé dans la boue pour Juergen Teller et s'est fièrement auto-proclamé plus grande rock star de la planète. Bon et il a fait son discours pour les présidentielles. Il était défoncé mais la toile s'est bien marrée. 

You Used To Call Me On The Internet, But Then It Broke
Quand Drake a sorti son clip pour Hot Line Bling, l'internet a craqué. Des memes de Drake au tennis à sa course contre une araignée, jamais la toile a redoublé de créativité - et Drake a dépassé les 250 000 000 de vues sur Youtube. 

Les lèvres de Kylie Jenner
Elle a vendu sa toute première collection de rouges à lèvres en l'espace de quelques minutes et a causé un #kyliejennereffect mondial. Et comme d'habitude, Internet a vu des milliers de haters décréter que ses lèvres étaient refaites. Bon, et alors ? Sa bouche a fait le tour de la toile. Ça c'est du marketing.

La révélation Caitlyn Jenner
Plus tôt cette année, le champion olympique Bruce Jenner est devenue Caitlyn et fait la couverture de Vanity Fair. Shootée par Annie Leibovitz et sublimée par un corset révélant ses nouvelles formes, Caitlyn a soufflé tout le monde.

Free The Nipple
Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir - ou pas. Petits, menus, tout ronds, en poire, en pomme, siliconés, en bonnet E et A et C, la poitrine s'est dénudée partout. Des manifestations topless de Los Angeles à la politique islandaise qui a fait tomber la chemise par esprit de solidarité, le web a vu le hashtag FreeTheNipple fleurir sur toutes les plateformes. Les femmes du monde entier ont réclamé les mêmes droits que les hommes : celui d'être torse nu. 2015 : année sein(te). 

Credits


Texte : Tish Weinstock