Photographie Mario Sorrenti

mario sorrenti a partagé 50 portraits inédits de son ex (kate moss)

Des photos qui catapultaient à la fin des années 1990 le photographe et la mannequin au rang de stars.

|
sept. 7 2018, 11:21am

Photographie Mario Sorrenti

Début des années 1990 : Mario Sorrenti et Kate Moss sont jeunes, beaux et profondément amoureux. Dans son nouveau livre, sobrement titré Kate, Mario partage 50 portraits intimes et inédits de sa copine d’alors. Ces mêmes photos qui inspiraient à l’époque la fameuse campagne Calvin Klein Obsession et qui propulsaient dans le même temps le photographe et la mannequin au rang de superstars. Nous avons discuté avec Mario, d’amour de jeunesse et de son parcours.

Kate Moss est une des personnes les plus photographiées de la planète. Comment tes images parviennent-elles à rester aussi fraîches et pertinentes ?
Kate et moi, nous nous connaissons depuis très longtemps. On adore ce que l’on fait et on aime partager nos idées, nos visions. Nous avons une confiance aveugle l’un dans l’autre, et c’est sûrement ça qui nous a permis de créer des images intéressantes.

Quelle est ta photo préférée du livre, et quelle est son histoire ?
Je ne sais pas si j’en ai une préférée. Elles sont toutes très personnelles et me rappellent intensément les moments que nous avons partagés ensemble. Elles sont toutes spéciales.

Qu’est-ce qui fait une photo de Kate réussie ?
Une photo qui révèle toute sa beauté intérieure et qui nous parle avec franchise.

Comment décrirais-tu Kate à quelqu’un qui ne l’a jamais rencontrée ?
Cool, drôle, honnête, charmante, fidèle et excitée par les choses nouvelles que la vie peut lui offrir. L’amitié est très importante pour elle. Et elle aime passer de bons moments.

Comment as-tu commencé ta carrière de photographe ?
J’ai commencé à prendre des photos quand j’avais 18 ans, à New York, pendant que j’étudiais la peinture et la sculpture à l’École des Arts Visuels. Mais j’ai commencé à concrètement travailler en tant que photographe à 20 ans, à Londres. Mon premier shooting, c’était pour The Face, avec Kate.

Quel a été le point de bascule de ta carrière ?
Le shooting avec Kate pour la campagne du parfum Calvin Klein Obsession dans les années 1990.

Quelle photo t’a le plus inspirée dans ta carrière ?
De nombreuses photos m’ont inspiré au cours de ma vie, faites par de nombreux artistes différents, connus ou non Je suis toujours très touché par l’imagerie mystérieuse, intime. Des photographes comme Larry Clark, Richard Avedon, Irving Penn, Diane Arbus, William Eggleston ou Robert Frank.

Qu’est-ce que tu préfères dans le métier de photographe ?
L’opportunité de travailler avec des gens incroyables et de collaborer avec de super artistes. C’est vraiment une chance de pouvoir faire ce que j’aime et de m’exprimer à travers des images.

Et qu’est-ce que tu aimes le moins ?
Répondre aux mails.

Quelle musique tu écoutes en travaillant ? À quoi ressemble une « playlist Mario Sorrenti » ?
Ça change beaucoup au fil du temps. J’ai commencé avec les Beastie Boys, Biggie Smalls, beaucoup de hip-hop. Puis je me suis plongé dans Nirvana et Neil Young, puis dans Cat Power et Smog. Dernièrement je suis plutôt dans une vibe R&B/Soul des années 1960 et 1970. J’aime tous les genres musicaux du monde.

Tu travailles avec énormément de célébrités. Laquelle as-tu préféré photographier ?
J’ai photographié tellement de monde, c’est très difficile de choisir une personne en particulier. Jean-Luc Godard, JFK Jr., Catherine Deneuve, Julianne Moore, Richard Serra, Joe Biden, Oprah, Dr. Kevorkian, Bob Hope, Christopher Reeve, Barbra Streisand, Richard Avedon… Ils m’ont tous touché, d’une manière ou d’une autre.

Quelles sont tes règles de vie ?
Respect, amour et bienveillance.

Si tu n’étais pas photographe, qu’est-ce que tu aimerais faire ?
J’adorerais construire des choses, ou être peintre, peut-être. Je ne sais pas trop…

Quel conseil tu donnerais à de jeunes photographes qui veulent suivre ton exemple ?
La photographie permet avant tout de se découvrir soi-même. Il faut se concentrer, garder à l’esprit tes idées, tes rêves et tenter d’être le plus respectueux possible. Dans le même temps, il faut avoir le courage de s’aventurer dans l’inconnu pour revenir avec une belle photo.

En quoi l’industrie a-t-elle changé depuis que tu as commencé ?
Elle a énormément changé. La technologie a eu un impact immense sur mon travail. J’ai bien aimé ce processus d’innovation, et j’adore expérimenter de nouvelles idées, de nouvelles façons d’être créatif.

Si tu pouvais photographier quelqu’un, dans le passé ou le présent, ce serait qui ?
J’ai toujours rêvé de faire un portrait de Louise Bourgeois. C’est une artiste que j’admire énormément. J’aurais adoré passer quelques heures avec elle, à parler, la regarder dans les yeux et capturer son talent.

De quoi es-tu le plus fier dans ta carrière ?
Des livres que j’ai faits.

Finis cette phrase : la photographie, c’est…
Le médium qui me permet de m’exprimer.

'Kate' de Mario Sorrenti, publié par Phaidon, est disponible.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram et Twitter.