i-D a fait la fête à l'hippodrome d'hyères avec paco rabanne et la cicciolina, et c'était fou

Le bob de JP White, les paillettes de la Cicciolina, les pas de danse de Julien Dossena. On a immortalisé tout ça samedi soir. C'était beau, c'était fort et on a du mal à s'en remettre.

|
25 Avril 2016, 5:05pm

Aujourd'hui se termine la 31ème édition du Festival International de la Mode et de la Photographie d'Hyères. 5 jours de festival, de rencontres, de concerts et d'amour. i-D s'est associé à la Villa Noailles pour célébrer la relève de la mode et de la photographie et pour communier avec tous ceux qui, comme nous, croient en la jeunesse et aux nouvelles forces vives de la création. De ces derniers jours nous retiendrons l'excellence des lauréats et la bienveillance des jurys, les concerts de Stage of the Arts et Converse, les visages et la passion des brodeuses et plumassières des métiers d'Arts de Chanel, le bob de Jean-Pierre Blanc, les émissions de France culture assis dans l'herbe, mais surtout (surtout !) la fête i-D et Paco Rabanne, qui avait pour invité d'honneur l'incroyable Cicciolina. 

Il fallait se rendre à l'hippodrome d'Hyères, près des chevaux endormis et de la mer, pour écouter les sets terribles de Pandora's Jukebox, Niki Pauls, Dustina (notre chouchoute) et de Sene (Herse) & Tom qui ont porté une foule en transe jusqu'au lever du soleil. Resterons gravés dans nos coeurs : les pas de danse inégalés de Julien Dossena, président du jury mode cette année, les strips improvisés de Kira Lillie en backstage et la marée humaine qui a erré le long de la nationale d'Hyères à la recherche (désespérée) d'un taxi à 6h du matin - coucou à la compagnie de taxis d'Hyères qui n'a jamais répondu à nos appels en détresse. C'était beau, c'était fort et i-D est hyper fier de vous avoir fait du bien. 

Credits


Photographie : Thomas Smith / The Party Diary