Rencontrez Angéla et Weiran, les gagnants dans les catégories accessoires et comm lors du premier Global Design Graduate Show

Les juges ont été conquis par la collection de chaussures durables et respectueuses de la nature d’Angéla et l’expérience immersive d’une exposition de mode en réalité virtuelle selon Weiran.

par Tom George; traduit par Haydée Touitou
|
14 Octobre 2020, 3:00pm

Les juges ont choisi les gagnants des catégories mode du Global Design Graduate Show online de i-D et ARTSTHREAD, avec le soutien de Gucci. Selon Alastair McKimm, rédacteur-en-chef et directeur créatif de i-D, qui était également l’un des juges de la compétition, « Le niveau d’implication et de créativité dont nous avons témoigné avec ARTSTHREAD et Gucci est impressionnant. Nous sommes extrêmement fiers que i-D ait pu prendre part à un projet si réussi. C’est toujours un honneur d’investir dans les créatifs de demain ».

Dans la catégorie accessoires, la gagnante est Angéla Bognár, à 27 ans, elle vient d’être diplômée de son Master en Mode et Design Textile à l’Université Moholy-Nagy de Budapest.

pjimage-4.jpg

La collection d’Angéla, intitulée « Natura » fonctionne sur du bois trouvé et d’autres matériaux naturels, ceux que la majorité des gens ne remarqueraient pas en raison de leur manque d’attrait esthétique, et elle essaie de trouver un entre-deux harmonieux en les transformant pour l’usage humain, tout en respectant leurs structures et formes premières. Angéla nous raconte : « Je suis inspirée par la nature, tout particulièrement par les éléments qui sont moins appréciés. Quand j’étais jeune, je passais du temps avec mon père sur notre terrain, et il me montrait tous les petits détails au sein du monde naturel qui nous entourait, la beauté et la destruction ».

pjimage-3.jpg

Dans sa collection de chaussures qui a remporté le prix accessoires, les cercles des arbres deviennent des talons, des chaussures compensées apparaissent dans les courbes naturelles du bois et les branches remontent de la semelle jusqu’aux jambes de celui ou celle qui les portent. Depuis qu’elle a terminé son projet de fin d’études, elle a étendu son savoir-faire au mobilier en bois en plus des sacs et chaussures. Angéla veut nous rappeler à tous « à quel point la nature nous entoure d’éléments beaux et précieux ». Après tout, nous avons une responsabilité envers notre environnement, personnellement et globalement, « les gens sont des utilisateurs, pas des créateurs » nous rappelle-t-elle.

pjimage-2.jpg

Le prix du meilleur projet dans la communication mode revient à Weiran Tao, diplômée à 24 ans en Fashion Design à la Parsons New School of Art and Design à New York. Son projet intitulé « Subjective Objetcs » adopte la perspective d’objets de nos maisons, ciseaux, tasses et éponges, avec lesquels nous avons une relation intime, puisque nous les utilisons tous les jours sans même y penser à deux fois. Weiran se demande : « Pouvons-nous trouver de nouvelles manières d’expérimenter la réalité ou les objets non animés pour pousser les nouvelles frontières du design ? Je veux porter le message selon lequel ce qui nous entoure est puissant, et nous pouvons voir les choses selon différents angles, parfois si différent et si inattendu, pour être prêt à affronter les défis que nous propose la vie ».

pjimage.jpg

Ces objets qu’elle transforme en expériences immersives en live, au croisement du design et de la réalité virtuelle, lui permettent de nous transporter vers les espaces que ces objets habitent. Qu’est ce que ça fait d’être une tasse que l’on s’apprête à remplir d’eau, ou bien d’être une éponge dans un évier plein à rebord de vaisselle sale. Weiran explique à i-D : « J’aime faire des projets qui apportent de la joie aux autres ».

ba5983454181932325a85ea8f56a1967.jpg

Son plan à l’origine était de créer un environment interactif et plaisant dans lequel présenter son travail, mais avec la pandémie qui a rendu ce projet différent, elle s’est inspirée de la manière dont le monde a adopté la virtualité. Alors qu’elle termine ses études, Weira prévoit de continuer à voir les objets de cette façon : « Je m’inspire du processus social de faire et réfléchir. Je continuerai d’explorer les moyens multidisciplinaires de régler, ou ne pas régler, un problème avec créativité ».

012c4e329f0069a19326017287628278.jpg

Restez attentifs, nous allons bientôt annoncer les autres gagnants des catégories mode, et vous pouvez aussi découvrir plus de propositions pour le Global Design Graduate Show ici.