l'amour n'est pas réservé aux amoureux

C'est la Saint Valentin et pour fêter ça, i-D est parti à la rencontre de ceux qui célèbrent l'amour, le vrai – avec ou sans partenaire.

|
févr. 14 2017, 11:10am

Yohanis Diaz-Morgan, 18 ans

Qui aimes-tu ?
J'ai de l'amour pour tout le monde.

Comment sais-tu si c'est un amour véritable ?
C'est juste la façon dont je fonctionne.

Quelle est la première personne que tu as vraiment aimée ?
Je dirais ma mère, simplement parce que c'est ma mère.

Penses-tu que notre génération a un rapport à l'amour différent de celui de nos parents ?
Oui. Je pense qu'aujourd'hui, pour beaucoup de monde, ça ne veut plus dire autant de choses.

En ce jour de la Saint Valentin, à qui ou à quoi penses-tu ?
Je pense à moi, à la façon dont je peux m'améliorer. Et puis je pense aux autres, en espérant qu'ils sont en phase avec leurs désirs.

L'amour est-il surfait ?
Dans le sens hollywoodien du terme, oui.

Qu'est-ce que l'amour représente pour toi ?
L'amour pour moi c'est être capable de sacrifier son bien-être pour celui de l'autre.

Jules, 27 ans et Nick, 26 ans

Qui aimez-vous ?
Jules : J'aime Nick mais aussi ma famille, mon chien et certains de mes amis.
Nick : Je suis amoureux de Jules mais j'aime aussi ma famille et mes amis.

Comment savez-vous que c'est un amour véritable ?
Jules : Lorsque le fait d'être séparé fait mal.
Nick : Parce qu'on prépare le petit dej chacun notre tour le matin.

Pensez-vous que notre génération a un rapport à l'amour différent de celui de nos parents ?
Jules : Je pense que nous sommes plus détendus face à l'amour en général. Il y a moins de pression vis-à-vis du mariage, et on est plus libres d'aimer qui on veut.
Nick : Peut-être. Notre rapport aux liaisons amoureuses et au sexe a beaucoup changé.

L'amour est-il surfait ?
Jules : Je pense que beaucoup de films ringards dépeignent l'amour de manière irréaliste. C'est bien plus complexe et versatile. Il faut le nourrir.
Nick : Non, mais il faut donner de l'amour pour en recevoir.

Magadalena Hoult, 20 ans

En ce jour de la Saint Valentin, à qui penses-tu ?
Honnêtement… À beaucoup de gens. À tous les artistes que j'admire. Je pense que c'est très romantique de s'acharner et de vivre intensément. Voilà le thème de cette Saint Valentin : travailler dur pour soi-même.

Parle-nous de ton premier baiser…
Profondément secret et timide… C'était avec un ami pour qui je prétendais n'avoir aucune attirance.

Quelle est la dernière personne que tu as embrassée ?
C'est marrant parce que c'était aussi un genre d'ami… Une romance platonique.

L'amour est-il surfait ?
Absolument pas.

Qu'est-ce que l'amour représente pour toi ?
Björk qui chantait cette chanson quand elle avait 11 ans. 

 Connor Hickey et Emma Logan, 20 ans

Qui est-ce que vous aimez ?
Emma : Connor.
Connor : Emma.

Comment savez-vous qu'il s'agit d'un amour véritable ?
Emma : L'instinct.
Connor : Ça pourrait très bien être un rêve incroyable.

Quelle a été la première personne que vous avez vraiment aimée ?
Emma : Jim Morrison.
Connor : Emma.

Pensez-vous que notre génération a un rapport à l'amour différent de celui de nos parents ?
Emma : Complètement. Je pense que notre génération sait que l'amour peut exister entre des personnes de races ou de genres différents. C'est un amour plus ouvert et tolérant. Je pense que nous acceptons aussi que les relations romantiques ne soient pas faites pour tout le monde, et c'est bien aussi.
Connor : J'espère que notre rapport est plus réaliste.

Croyez-vous au coup de foudre ?
Emma : Je crois en une sorte de magnétisme. Je pense que j'avais un faible pour Connor depuis mes 14 ans, longtemps avant que nous commencions à sortir ensemble et même avant que nous nous connaissions vraiment.
Connor : Ouais, je crois en l'attraction. J'aimais déjà beaucoup Emma au lycée.

En ce jour de la Saint Valentin, à qui pensez-vous ?
Emma : Je pense à mes grands-parents qui célèbrent leurs 55 ans de mariage. Je trouve ça incroyable.
Connor : J'espère que Morrissey ne se sent pas trop seul.

L'amour est-il surestimé ?
Emma : Selon moi, il est incroyablement sous-estimé.
Connor : Je pense qu'il est dénaturé. 

Emmanuel, 20 ans

Qui aimes-tu ?
Ma famille aux quatre coins du monde. Mes amis les plus proches.

Comment sais-tu qu'il s'agit d'un amour véritable ?
Je ne sais pas.

Penses-tu que notre génération a un rapport à l'amour différent de celui de nos parents ?
Leur génération n'avait pas internet qui sert aujourd'hui d'outil romantique. Je pense que notre génération a eu la chance d'expérimenter « l'amour » d'une façon différente de celle de nos parents, qui n'ont pas pu accéder à ce genre de choses.

En ce jour de la Saint Valentin, à qui penses-tu ?
Aux femmes de ma famille et à Aaliyah.

L'amour est-il surestimé ?
Parfois.

Qu'est-ce que l'amour représente pour toi ?
Une réaction chimique standardisée.

Alice, 20 ans et Anna, 21 ans

Qui aimez-vous ?
Anna : Alice.
Alice : Anna.

Pensez-vous que notre génération a un rapport à l'amour différent de celui de nos parents ?
Anna : Oui, tout est toujours différent et chacun d'entre nous l'est aussi. C'est fluide.
Alice : Complètement, notre génération a une approche si différente aux nouvelles technologies et autres. L'amour que j'ai pour des choses comme la musique, les films et les célébrités peut être comblé en ligne, et des plateformes comme Tinder changent aussi la donne.

Quelle est la dernière personne que vous avez embrassée ?
Anna : Alice.
Alice : Anna.

L'amour est-il surestimé ?
Anna : Parfois, sauf lorsqu'il s'agit de l'amour gay. Alice : Seulement le jour de la Saint Valentin.

Credits


Photographie Imogen Wilson