depuis 1970, l'adolescence hante les plus grands photographes

Les photographes ne se lasseront jamais d'immortaliser cet âge "entre-deux". L'exposition "The Teen Years" rend hommage à ceux qui ont documenté, à travers les décennies, la jeunesse, son insouciance et sa défiance.

par Emily Manning
|
03 Août 2016, 12:20pm

Joan Albert, Martin, July 1980

Il existe plusieurs dénominateurs communs à l'adolescence : le goût du risque, le sens de la lutte et l'insouciance. En revanche, les origines, le pays natal, le genre, l'identité sexuelle, comme le déterminisme social et la foi donnent au passage à l'adulte une certaine singularité. C'est donc sans grande surprise que l'adolescence, par son caractère universel, séduit depuis des décennies les photographes. De Larry Clark et ses portraits des Tulsa kids à ceux d'Adrienne Salinger dans homebodies, l'âge ingrat n'a cessé d'être sublimé et encensé. La preuve avec l'exposition collective The Teen Years, qui s'ouvre fin Août en Californie.

Elaine Mayes, Haight Street, 1968

On y retrouvera des portraits 60' du photographe Edward Sturr, fasciné par les kids errants dans les rues de Chicago ou Coney Island, ceux très poétiques et plus contemporains de Mark Steinmetz, pris sur l'Autoroute 441 en Caroline du Nord. Mais aussi celles de photographes moins connus des spotlights, dont l'œil s'est attardé sur les kids de Boston, Détroit et Ashbury : bals de promos, colonies de vacances, coins de rue, chaque parcelle géographique se fait le terrain de jeu de la jeunesse, au sein de cette vibrante exposition.

Mark Steinmetz, Highway 441, Georgia/North Carolina Stateline, 1997

Les lecteurs dévoués d'i-D reconnaîtront probablement la patte de Bill Yates, dont les clichés pris dans le skatepark périphérique de Tampa en Floride, au début des 70' racontent mieux que personne les déboires et l'errance de l'adolescence. À l'époque, le photographe iconique n'avait pas 30 ans mais marchait déjà dans le sillon du street photographe Garry Winogrand. Le 'Roller Rink' de Tampa, en Floride, était le repère des kids du quartier : ils y passaient leurs journées, à ne rien faire ou à tout expérimenter.

Christine Osinski, Two Girls with Big Wheels, 1983-84

L'exposition regroupe également des images de la photographe Christine Osinski prises à Staten Island dans les années 1980. Après qu'elle ait déménagé de Manhattan pour s'installer en périphérie de la ville, la photographe s'est emparée de son appareil pour enregistrer les pulsations de la jeunesse populaire du quartier de Staten Island. "La jeunesse a des choses à dire", confiait la photographe à i-D plus tôt cette année. "Même le visage triste d'un ado redonne de l'espoir - parce qu'il invoque le futur."

The Teen Years, à la galerie Joseph Bellows Gallery, débutera le 26 Aout. 

Michael Mulno, untitled, from Young People, 2010

Credits


Texte : Emily Manning 

Tagged:
kids
larry clark
adolescence
Photographie
exposition
christine osinski
the teen years