elle a défilé pour kanye west, et il a pleuré

Kanye West a laissé Erika Lawson, jeune officière de la marine américaine, diriger et chorégraphier son défilé martial. Entre deux pas de parade et trois conseils à Gigi Hadid, Erika a vécu une expérience unique. Elle se confie à i-D.

par i-D Staff
|
28 Septembre 2015, 10:05am

Mardi, 21 heures, mon téléphone sonne. Je m'apprêtais à me rendre downtown pour dîner lorsqu'un numéro inconnu s'est affiché sur mon fond d'écran.

Cinq minutes plus tard, j'étais dans un taxi, destination Chelsea. J'ai prévenu mon copain que je raterai le dîner, en m'excusant platement, "je suis vraiment désolée mais un truc gé-nial m'est tombé dessus." Le truc génial, c'était le mystérieux coup de téléphone - je devais me rendre à un fitting pour le défilé de Kanye West. Et dans ma tête, une petite voix répétait : "tout ça n'est qu'un rêve."

Je ne suis pas mannequin. J'ai fait mes études dans une école militaire, "The U.S Merchant Marine Academy". J'ai obtenu mon diplôme en ingénierie de la marine ainsi qu'un poste en tant qu'officier dans une base navale. Il y a seulement quelques jours, j'étais encore sur un bateau au large du Mexique. Par chance, j'étais en congé le mercredi, pile poil pour le défilé de Kanye. 

La collection Yeezy 2 a des élans guerriers. Et Kanye voulait absolument inclure des gens de l'armée dans son show. Son acolyte l'artiste italienne Vanessa Beecroft connaissait mon parcours, elle a tout de suite appelé l'école et cherché à joindre les officiers. Avec 92% d'hommes et 8% de femmes, trouver des modèles masculins n'était pas un gros challenge. Mais tandis qu'ils préparaient le défilé, Kanye et Vanessa s'étaient mis en tête de trouver une fille.

Je me suis précipitée jusqu'aux studios et Vanessa et Kanye m'ont accueilli bras ouverts. Ils n'arrêtaient pas de me dire combien ils étaient contents d'avoir "une fille de l'armée" dans leurs rangs. Ils m'ont attribué une tenue et le lendemain, j'apprenais que c'était à moi (et à trois autres garçons de mon école) de jouer les chorégraphes pour tout le défilé.

J'étais là, genre : "Pardon?"

Kylie Jenner et Bella Hadid occupaient les premiers rangs du défilé. Nous nous tenions devant elles, prêts à entamer les mouvements martiaux que nous avons coutume de faire aux entrainements. Tout ça, deux heures avant le show.

On a commencé à apprendre aux mannequins les bases de la marche militaire. On s'est bien marré. Certains le reproduisaient à merveille, d'autres exagéraient tous les mouvements et agitaient leurs bras dans tous les sens. Kanye s'est écrié : "Laissez tomber les bras, du moment qu'ils marchent. Apprenez-leur le pas de l'oie." Et nous nous sommes exécutés.

Les mannequins étaient répartis sur le podium en quatre groupes. Nous, les officiers, on ouvrait la marche. C'est à cet instant, tandis que nous répétions, que je me suis aperçue que j'allais littéralement ouvrir le défilé. 

Après les répétitions, Vanessa m'a retrouvé en backstage pour me remercier. Elle m'a aussi avoué que Kanye avait pleuré en me voyant ouvrir la marche. Il était apparemment très touché qu'une militaire s'implique autant dans son travail et tienne les rennes.

L'autre truc drôle, c'est qu'il n'arrêtait pas de réajuster mon couvre-chef. Ma tenue se constituait d'un sweat à capuche, de leggings, de boots et d'une casquette de baseball - et la casquette se portait en dessous de la capuche relevée. Kanye tenait à ce que les casquettes soient portées très bas, enfoncées jusqu'aux yeux. Du coup, impossible de voir quoi que ce soit. Je n'arrêtais pas de me débattre pour la relever. Quelques minutes avant le lancement du défilé, Kanye s'est approché et me l'as remise en place. Et je suis contente qu'il l'ait fait, j'étais débarrassée du poids des regards de toutes les célébrités du premier rang, Kim Kardashian, toutes ses soeurs , Anna Wintour - elles étaient toutes là. Je me suis dit "Oh mon Dieu, je vais devoir marcher devant toutes ces personnes." J'adorais mes boots, encore plus que le reste des vêtements. Elles auraient été parfaites pour le combat. Et bien plus confortables que mes bottes d'uniforme. 

Plus que n'importe qui, Kanye était hyper impliqué. Et sur tous les fronts. Il a du choisir avec soin chaque ensemble et en backstage il n'arrêtait pas de réajuster nos tenues. Il était aussi très excité. J'étais encore plus fière et plus heureuse de travailler pour lui. Avec un calme olympique, il parvenait à nous faire ressentir un tas d'émotions. On sentait qu'il débordait d'idées, tout simplement.

Cette matinée restera gravée dans ma mémoire. J'étais complètement dépassée par les événements, par la chorégraphie du show. Je croulais littéralement sous les responsabilités. Mais je n'arrêtais pas de me répéter, "Fais-le pour Kanye. Fais-le pour lui, et pour son défilé.

Credits


Propos recueillis par Alice Newell-Hanson
Images : Erika Lawson

Tagged:
News
FASHION WEEK
Yeezy
Mode