on a écouté la bande-son du prochain film de timothée chalamet, et c'est génial

Si vous aimez Nirvana, Sampha, Aphex Twin, David Bowie (et Timothée Chalamet), vous allez sûrement adorer Beautiful Boy.

par Antoine Mbemba
|
19 Octobre 2018, 11:03am

On ne présente (déjà) plus Timothée Chalamet. En à peine deux ans et une apparition remarquée dans (le tout aussi remarquable) Call Me By You Name, l'acteur de 22 ans s'est construit une solide réputation, rare. Celle du jeune premier, du joli minois guidé par l'ambition cinématographique, des rôles marquants, complexes, portés par son charisme magnétique, de seconds rôles marquants dans Lady Bird ou Hostiles et bientôt - on l'espère - par sa prestation, centrale, dans Beautiful Boy.

Le film du belge flamand Felix Van Groeningen (Alabama Monroe) est l'adaptation des mémoires Beautiful Boy: A Father's Journey Through His Son's Addiction de David Sheffet Tweak: Growing Up on Methamphetamines de Nic Sheff (père et fils). On y suit le combat contre l'addiction à la meth de Nic (Chalamet, donc) du regard d'un père en proie au désespoir (Steve Carell, toujours efficace à contre-emploi dramatique). Le film ne sortira qu'en février 2019 en France, mais si l'on en croit les premières critiques étrangères, Timothée Chalamet est encore immense dans son rôle d'écorché vif, et passe lentement mais sûrement du statut de « futur grand acteur » à celui de « déjà grand acteur ».

En attendant d'aller verser nos premières larmes de 2019 au cinéma, on peut d'ores et déjà s'y plonger, via nos oreilles, à travers la playlist Spotify de la bande-son du film. Entre les épopées nuageuses de Sigur Rós, le spleen grunge de Nirvana, la perfection musicale de David Bowie (oui, « Sound and Vision » c'est la perfection), le timbre de Sampha et le tout trouvé « Beautiful Boy » de John Lennon, on vous garantit que vous n'en ressortirez pas indemnes, et sûrement même dans un plus bel état que vous y être entrés. Timothée, on est prêts.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.

Tagged:
cinema
NIRVANA
david bowie
massive attack
John Lennon
Sampha
Aphex Twin
Felix Van Groeningen
Musique
beautiful boy
Timothée Chalamet