internet wave et EDM sensible : lëster produit le son de notre époque

Le jeune musicien sort aujourd'hui le clip minimaliste et envoûtant de « Suf ». Un bijou scintillant qui colle parfaitement à la belle mélancolie de ses mots et de sa musique.

par Antoine Mbemba
|
01 Décembre 2017, 9:58am

En mai dernier, nous revenions sur l'internet wave, cette scène musicale digitale hétérogène aux contours incertains. On évoquait le faible intérêt porté sur cette catégorie musicale tout en explorant son côté mystérieux, addictif et prolifique, et son penchant pour l'esprit punk. Parmi les artistes mis en avant, il y avait Lëster, jeune âme pop et envoûtante issue de cette scène. Un DJ et producteur de 22 ans qui s'essaye à GarageBand à la fin des années 2000, bidouille ses machines dans sa chambre et sort ses premiers morceaux en 2013. Un artiste qui travaille son univers visuel avec autant de passion et de minutie que ses morceaux, mêlant la vidéo et l'image numérique.

Alors quand en octobre dernier sortait l'audio de son nouveau morceau, « Suf », on s'est tout de suite demandé ce que cette ballade hypnotisante et merveilleusement nostalgique allait donner en image. Les douces et timides lamentations de Lëster trouvent leurs échos visuels dans son clip minimaliste. Un enchaînement parfait de close-ups éthérés, aux confins d'une chambre sombre que le chanteur partage avec la belle Raya Martigny. Un beau spleen, une triste splendeur émaillée de bijoux, de flashs de téléphone portable et d'une larme étincelante. « I wish I never cried in front of your eyes, » chante Lëster. Nous, on se sent privilégiés de le voir s'ouvrir à nous, et on se dit que si la mélancolie pouvait toujours avoir la couleur de sa musique, on s'en porterait mieux.

Ce soir, Lëster jouera à la soirée ACT UP A 120 BPM au Centre national de la danse, à Pantin, aux côtés de Miss Kittin, Arnaud Rebotini, Léonie Pernet, Aloïse Sauvage, Prophet, Rebeka Warrior, Rag et Crame. Une soirée caritative en présence de l'équipe du film 120 battements par minute, au sein de laquelle Lëster a fait ses débuts au cinéma dans le rôle d'un jeune homme atteint du virus du SIDA. Toutes les recettes de billetterie et de bar seront reversées à Act Up-Paris .

Tagged:
Clip!
Lester
suf