new york 1980, quand les graffeurs régnaient sur la ville

Avant que le street art ne devienne un phénomène mondial, Martha Cooper a photographié les premiers new-yorkais qui ont fait des wagons de métro leurs toiles. Quarante ans après, ces messages technicolor venus du Bronx sont à découvrir à la galerie...

par Emily Manning et i-D Staff
|
05 Juin 2017, 1:20pm

'Dondi in his room with friends,' 1979, Copyright Martha Cooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York

Si vous avez vu Everybody Street, l'incroyable documentaire de Cheryl Dunn, (une histoire de la street photographie new-yorkaise racontée par ses plus emblématiques représentants), vous connaissez Martha Cooper. La photo-journaliste de 74 ans s'est faite un nom en documentant la culture du graffiti née dans le Bronx à la fin des années 70. Une époque, un quartier et une communauté particulièrement inspirants aujourd'hui : la série Netflix de Baz Luhrmann The Get Down ou la dernière collection de Marc Jacobs en sont la preuve. La boutique du créateur BookMarc a récemment accueilli une dédicace de Cooper pour son ouvrage Everybody Street, accompagnée du photographe Jamel Shabazz. Y avait-il donc meilleur moment pour exposer les images phares de Cooper ?

Shy 147 hanging from wrecked train, 1981, Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York

La galerie Steven Kasher à New York expose les 30 photographies préférées de Martha Cooper. Les vibrantes couleurs de portraits de street artists se révèlent près de chroniques en noir et blanc de la vie New Yorkaise, initialement publiées dans le livre Street Play. Deux séries d'œuvres bien distinctes mais intimement liées.

180th Street Platform, Bronx, NY, 1980, Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York

Originaire de Baltimore, Cooper a travaillé pour le New York Post en tant que photographe de 1977 à 1980. Près des lieux où elle se rend pour son travail, elle découvre des enfants jouer dans des décombres sans surveillance et commence à les photographier. Là bas, les vieux matelas deviennent des trampolines, les bornes d'incendie sont déboulonnées pour devenir des fontaines improvisées et les trottoirs sont jonchés de dessins esquissés à la craie. En faisant ce travail, elle rencontre HE3, un jeune graffeur vivant dans le Bronx. Il lui présente une légende du street art, Dondi, qui l'introduit à sa communauté artistique, pionnière du genre.

Boy running on top of train, 1982, Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York

Cooper les accompagne alors dans leurs nuits dans les dépôts ferroviaires, montrant comment il est possible de créer d'immenses chef d'œuvres. Souvent, ils l'informent de l'exécution d'un nouveau graff et elle fonce dans le Bronx, repérant l'endroit idéal pour le photographier. Parfois, Cooper attend à l'avant de sa voiture pendant près de cinq heures dans un parking vide, guettant l'arrivée de chaque train en espérant que le prochain charrie une explosion de couleurs.

Lady Pink on Train, 1982, Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York

L'existence de ces graffs se compte désormais en jours, voire en heures. Cela fait maintenant des décennies que l'intérieur d'un train ne ressemble plus aux toilettes d'un bar punk (mais même en 2017, les banlieusards ont encore besoin d'une campagne d'affichage leur expliquant pourquoi ils ne doivent pas se couper les ongles à l'heure de pointe). Parmi ces images en noir et blanc, l'une d'entre elles montre deux filles qui jouent sur un quai décrépi du New Jersey, éclipsées par les Twin Towers à l'arrière-plan. 

Dondi Painting in New Lots Train Yard, 1980, Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York

D'autres images dépeignent un New York hors du temps. Sur l'une d'entre elles, un homme saute sur un trottoir enneigé de l'Upper East Side. Dans une autre, Cooper saisit Coney Island surpeuplée. Ces photographies célèbrent l'esprit de New York. Elles sont une preuve de la créativité, de l'ingéniosité et de la résilience des new-yorkais, même dans les pires circonstances..

Untitled (Young man and bird in left window and two girls in right window), Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York 

Boy drawing OWL with chalk on street, 1978, Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York 

Untitled (Coney Island), Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York 

Trade Towers seen from New Jersey, 1981, Copyright MarthaCooper/Courtesy Steven Kasher Gallery, New York

Credits


Texte Emily Manning
All images Martha Cooper, courtesy of Steven Kasher Gallery

Tagged:
Graffiti
street art
bronx
Musique
Martha Cooper
galerie steven kasher