Images courtesy Céline

au revoir céline

Avant l'arrivée d'Hedi Slimane dans la maison rénovée par Phoebe Philo, le studio de Céline nous invite à un dernier tour de piste.

|
mars 14 2018, 11:37am

Images courtesy Céline

Même si la marque n’a pas été programmée dans le calendrier des défilés cette saison, Céline a été au centre de toutes les conversations à Paris. Dès l’annonce du départ de Phoebe Philo en décembre, l’industrie a passé le plus clair de son temps à pronostiquer l’identité de son successeur, à qui reviendrait la lourde charge de redéfinir le luxe de la marque avec un soft power aussi persuasif que la créatrice britannique. Dans le même temps, les Philo-philes se sont demandé ce qu’ils allaient bien pouvoir porter à partir de la saison prochaine, parcourant frénétiquement des sites spécialisés à la recherche de trésors manqués et appelant toutes les boutiques capables de leur donner des informations sur les tous derniers arrivages. Du strict minimalisme de sa première collection printemps/été 2010 à sa joyeuse réinvention de la femme Céline des années 1970 pour son dernier acte printemps/été 2018, cette curatrice du chic n’a cessé de redéfinir les silhouettes et les envies vestimentaires des femmes. Pourquoi ? Parce que sa mode subtilement subversive, à la fois directe et très complexe, a toujours été conçue avec la figure d’une femme résolument moderne en tête.

Jusqu’à son défilé de septembre très, très attendu, on ne peut que deviner la teneur du Céline version Hedi Slimane. Mais l’on peut être sûr d’une chose : ce sera radicalement différent de la vision de Phoebe Philo. Pour faciliter la transition, physique et émotionnelle, d’un grand créateur à un autre, Céline a présenté sa collection automne/hiver 2018 à la presse et aux acheteurs dans son QG de la rue Vivienne lundi dernier. Phoebe Philo n’a pas directement travaillé sur cette collection – la collection pre-fall est sa dernière – mais son premier cercle oui. Pendant que Slimane commençait à travailler, mettre en place son studio Los Angeles-Paris et sa vision pour la maison, cette collection était une manière pour l’équipe préexistante de rendre un hommage à leur ancienne directrice créative et de montrer leur propre talent.

Le résultat est dans l’esprit de Philo, par conséquent c’est ce qui se rapproche le plus d’une nouvelle collection Céline par Phoebe Philo. Des manteaux oversized, des pantalons en cuir à coupe ample, des tricots luxuriants agrémentés de bijoux, des robes en patchwork d’écharpes de soie, des mini-sacs à main : tout pour satisfaire l’appétit des fans les plus chevronnés. Avant la nouvelle ère de Céline, profitons une dernière fois du soleil avec l’équipe studio telle qu’elle est encore, et levons un verre en l’honneur d’une amie absente. Phoebe Philo, partie mais jamais oubliée.

This article originally appeared on i-D UK.