Cupcakke. Photographie Jingyu Lin.

10 rappeuses à (ré)écouter de toute urgence en 2018

Dans la suite des succès fous de Stefflon Don et Cardi B en 2017, voici les dix femmes dont il va falloir écouter le flow et les rimes avec attention en 2018.

par Hattie Collins
|
16 Janvier 2018, 9:30am

Cupcakke. Photographie Jingyu Lin.

1. Flohio
Elle s’est imposée à nos oreilles l’an dernier avec God Coloney’s SE16, un clip réalisé par Gaiko. Flohio est originaire du sud de Londres, et depuis, elle a été à l’honneur du Vogue anglais et s’est vue sollicitée par à peu près tous les médias musicaux. 2018 a donc les yeux rivés vers cette captivante MC/poétesse dont les prouesses visuelles égalent la puissance textuelle.

2. Kodie Shane
Cette « pop star des temps modernes » autoproclamée a efficacement fait son trou l’an dernier. Mais 2018 s’annonce comme étant encore davantage son année. Née à Atlanta dans une famille à la fibre musicale forte, Kodie a déjà décroché des collaborations avec Lil Yatchy, Lil Uzi vert et se paye Coach K (de Quality Control) comme mentor. À seulement 19 ans, elle compte deux mixtapes à son actif ( 2060 et Little Rocket) et un EP ( Zero Gravity). On attend avec impatience son futur album, prévu cette année.

3. Saweetie
L’interprétation toute personnelle du classique de Khia, « My Neck » par cette rappeuse de la Bay Area a déjà passé la barre des 6 millions de vues. Dans son tube imparable « Icy Girl », la diplômée de l’University of Southern California de 21 ans se décrit comme : « a cash money mama who be dining in Bahamas / Eating fetuccine pasta with the scallpos and the lobster. » En vrai, on se fout de ce qu’elle mange, on veut juste plus de musique d’elle en 2018.

4. Asian Doll
Cette reine des ados autoproclamée s’est fait un nom sur Soundcloud en 2017 grâce à des morceaux trap plus que convaincants, comme « Real Bitch Anthem » ou « Poppin », où elle partage la mesure avec PnB Rock. Aujourd’hui, la jeune texane de 21 ans compte deux millions de vues à son actif, et un EP de 11 morceaux, OuttaSpace, qui nous donne grand espoir pour la suite.

5. City Girls
Signé sur Quality Control (le label des Migos, Stefflon Don et Lil Yachty), ce duo venu de Floride n’a encore rien sorti. Leur premier single voit les deux filles, J.T et Yung Miami foncer en Kawasaki, bouffer des Froot Loops avec de l’eau et parader en tenues décapantes, entre Givenchy et Kente. C’est du Lil Kim saupoudré de Khia et d’une pincée de 2 Live Crew ; un mélange qui promet à long terme de resituer Miami sur la carte du rap.

6. Dis
On sait encore peu de choses de Dis si ce n’est qu’elle a 17 ans et qu’elle vient de Lewisham. Mais après avoir entendu deux morceaux d’elle, on peu déjà dire qu’on l’aime beaucoup. Cheeky est une ode espiègle et euphorique dans laquelle elle prend un malin plaisir à tacler ses fans tandis que sur Mad About Bars, sa confiance et son talent dépassent de loin son jeune âge. « In the rave I barge man like it’s rugby/ Might bop through in my sliders cah anywhere I walk comfy ». Franchement, devant une fille qui ose faire rimer rugby avec comfy, on ne peut que succomber.

7. Quay Dash
On fond devant cette nouvelle reine de New York. Elevée dans des familles d’accueil, la vie est loin d’avoir été facile pour cette rappeuse transgenre qui canalise sa rage à travers la frappe de ses rimes. Son EP de 5 morceaux Transphobic sorti en 2016 répare bien des injustices : Decline Him tient de Lil Kim et Quay y règle ses comptes en discréditant les beaux parleurs. On aimerait la voir passer de SoundCloud aux grands écrans– parce que c’est tout simplement l'endroit où elle mérite d'être.

8. Ms Banks
Apparue pour la première fois dans i-D en 2014 (et encore une fois l’an passé), la géniale Ms Banks s’est depuis fait un vrai public, séduisant de nombreux fans au passage, dont l’éminente Nicki Minaj. Maintenant que la rappeuse du sud de Londres portée sur les métaphores incisives et les punchlines détonantes prépare une année 2018 encore plus forte que la précédente, vous n’avez plus qu’à vous préparer à la mixtape Coldest Winter Ever, dont la sortie est prévue ce mois-ci.

9. Rico Nasty
Vous avez déjà entendu le rap de Maria Kelly – mais vous ne le savez peut-être pas encore. Elle a participé à la bande-son de l’excellente série Insecure ainsi qu’à celle du film d’action The Fate & The Furious » pour laquelle elle a collaboré avec Lil Boat et Lil Yachty. Pour décrire son son, celle qui a sorti sa première mixtape alors qu’elle était encore au lycée parle volontiers de « sugar trap ». Avec iCarly, elle avait inondé la toile de ses mixtapes, Sugar Trap 2 et Tales of Tacobella. Souhaitons qu'elle récidive en 2018 !

10. Cupcakke
i-D est déjà acquis à la cause de cette rappeuse féministe sex-positive. Donc si vous n’avez pas encore vu Vagina, alors c’est peut-être le bon moment. Et si vous n’avez pas encore lu l’interview d’i-D UK avec Cupcakke, alors c’est (vraiment) le moment.