Publicité

mais pourquoi netflix censure t-il le suicide de « 13 reasons why » ?

2 ans après la sortie de la série à succès, Netflix a décidé de censurer la scène de suicide de la première saison au motif qu'elle encouragerait les comportements à risque.

par Rémi Guezodje
|
18 Juillet 2019, 9:40am

Depuis l'Egypte pharaonique, l'iconoclasme désigne la destruction délibérée d'images pour des motifs religieux ou politiques. Quelques milliers d'années plus tard, la puissance des images n'a pas faibli et leur emprise sur nous non plus - en témoigne la profusion de contenu visuel qui fleurit sur internet, les réseaux sociaux et jusque dans les rues désormais pensées comme des espaces « instagramables ». Ce serait pour prévenir leur impact qu'Instagram décidait récemment de censurer son contenu lié au suicide - un paradoxe quand on sait que le réseau social est unanimement reconnu comme l'un des plus nocifs pour la santé mentale.

Dans la série 13 Reasons Why, c'est justement le mal-être et le harcèlement qui mènent Hannah, jeune adolescente lambda, jusqu'au suicide. Dépeint de manière très frontale, son acte est nuancé par toutes les péripéties qui précèdent le 13ème (et dernier) épisode de la saison 1. Parti pris validé en amont par Netflix, la scène a par ailleurs initié - grâce à un gigantesque succès d'audience - un vaste débat sur le suicide aux États-Unis. Pourtant, mardi 16 juillet, deux après sa première diffusion, Netflix annonçait que ladite scène serait désormais coupée et remplacée par un plan plus abstrait. Ce faisant, le géant du streaming met en cause l'indépendance des auteurs des œuvres qu'il propose. La censure menacerait-elle les productions Netflix - qui occupent désormais une place importante dans le paysage cinématographique, les enjoignant à la tiédeur ? D'autant que le timing questionne : cette modification arrive juste avant la diffusion de la saison 3 de 13 Reasons Why et bien après les polémiques que la série suscitait à sa sortie.

Dans un communiqué succinct, Netflix justifie la censure d'après « l’avis d’experts médicaux, (...) [ils ont] décidé, avec l’accord du créateur de la série Brian Yorkey et de ses producteurs, de supprimer la scène de la saison 1 durant laquelle Hannah se tue ». Ce choix soudain à quelques semaines de la diffusion de la saison 3 divise autant les critiques que les fans : les experts s'étaient déjà exprimés sur le sujet avant la première saison et les rapprochements entre l'augmentation du taux de suicide chez les jeunes américains et la série n'ont jamais été justifiés. Manœuvre de communication ou tentative de prévention, la démarche, au-delà du fait qu'elle semble bien tardive, pose une question cruciale : allons-nous consommer des films comme nous faisons défiler des images sur notre fil Instagram ? Si la décision de Netflix ne donne pas la réponse, elle envoie un signal inquiétant à tous les cinéastes qui rêvent de créer en toute liberté.

Retrouvez i-D sur Facebook, Instagram, Twitter et Flipboard.

Tagged:
Instagram
NETFLIX
serie
censure
13 reasons why