Young Thug : « Ce qui me motive ? La famille, les amis, les caisses à un million de dollars »

On s’est assis avec le phénomène hip-hop d’Atlanta pour discuter du rap en tant que forme artistique et de ce que signifie être un vrai punk.

par Danil Boparai
|
15 Décembre 2021, 1:00pm

Cette histoire est initialement parue dans le numéro Out of the Blue de i-D, n°366, Hiver 2021. Commandez votre numéro ici.

Young Thug est un révolutionnaire. Au cours des dix dernières années, l’approche progressiste de la rime et de la sape de Jeffery Lamar Williams, originaire d’Atlanta, a complètement transformé la notion de rappeur moderne, laissant des fans et critiques à fois enthousiastes et déconcertés. Après avoir signé en 2013 sur 1017 Records, le label de Gucci Mane aka le nabab du rap sudiste, Thug s’est rapidement débarrassé de toute comparaison avec l’une de ses idoles, Lil Wayne, en imposant un style vraiment unique. Tout en ayant conquis une nouvelle génération de fans de rap avec « Danny Glover » et « Lifestyle », ses premiers hits devenus hymnes internationaux, il a également offert un aperçu du génie qu’il est voué à devenir.

Young Thug wearing a hot pink acid wash blazer with matching shorts, white socks, and black shoes.
All clothing LOUIS VUITTON. Socks stylist’s studio. Shoes CHURCH’S. High Jewellery earrings in 18k rose gold with morganites and diamonds and necklace in platinum with multi-color tourmalines and diamonds and ring in platinum with a morganite and diamonds TIFFANY & CO.

Bien qu’il soit encore difficile de définir ce qu’est une track « typique » de Young Thug, ses textes imaginatifs s’écoulent entre des fanfaronnades autobiographiques et des punchlines aussi abstraites qu’absurdes, tandis que sa voix passe d’une tonalité sudiste traînante à un flow rapide saupoudré d’impros énervées.

Tout en remettant en question les injonctions sonores du rap du 21e siècle, Thug semble également s’opposer à celles présentes dans la mode, défiant souvent les stéréotypes hypermasculins de l’univers hip-hop avec un penchant pour les vêtements roses, les ongles vernis et les robes monumentales. À 30 ans, après avoir exercé pendant une décennie une influence croissante sur l’industrie, Thug est désormais une figure de proue du monde du rap. Et le mec semble être content de ce rôle, signant des artistes sur son propre labelYSL Records tout servant de mentor à la prochaine génération de superstars d’Atlanta, Gunna et Lil Baby.

Young Thug wearing a hot pink acid wash blazer with matching shorts, a printed tee, white socks, and black shoes.
Coat RAF SIMONS vintage from ARTIFACT NY. Shorts LOUIS VUITTON. Socks stylist’s studio. Shoes CHURCH’S.

Dans les jours qui ont suivi la sortie de son second album arrivé en tête des charts, Punk, nous avons rencontré notre star de couverture et discuté de la raison pour laquelle le rap mérite toujours plus de reconnaissance en tant que forme artistique, mais aussi de l’importance de la famille et de ce qui fait un vrai punk.

**Tu peux te présenter ?
**Salut, je m’appelle Jeffrey. Young Thug. Mais ça tu le sais.

**Qu’est-ce qui fait un vrai punk ?
**N’en avoir rien à foutre. Dire la vérité. Être la version la plus vraie de soi-même. Mais ça peut aussi signifier tout ce qu’on veut.

**Qu’as-tu essayé d’atteindre avec ton nouvel album, Punk ? Désirais-tu qu’il sonne différemment de tes précédents projets ?
**J’essayais d’atteindre de nouveaux auditeurs.

Close up of Young Thug's face with a nose ring.

**Quelle est ta track préférée sur Punk et pourquoi ?
**Mon morceau préféré c’est peut-être bien « Stupid », parce que c’est le dernier que j’ai fait et qu’il était dans la boîte en quelques secondes.

**Et quelle est la line que tu préfères parmi toutes celles que tu as écrites ?
**C’est une question difficile, putain. Wow. Il y en a tellement, je ne sais pas. C’est une question difficile. Une putain de question difficile, mec. Là je pense à « trying to kill these bastards like family don’t matter » (« essayer de tuer ces bâtards comme la famille n’a pas d’importance »). Peut-être à cause de l’importance de la famille pour moi. Tu vois ? C’est probablement pour ça, merde, tu l’as dit. Et au fait, je n’ai jamais écrit de paroles, alors peut-être que tu devrais reformuler ta question. Je n’ai jamais écrit de paroles. Jamais. Vraiment. Moi je fais du freestyle. Je fais avec ce qui vient. Je n’ai jamais vraiment rédigé quoi que ce soit. Je ne suis pas assez patient pour m’asseoir et écrire. Ça prend beaucoup de temps dans une journée. La seule fois où j’ai eu le temps d’écrire des paroles, c’était en prison. Même si c’était juste pour une journée ou quoi. Je n’aime pas écrire et la seule façon pour moi d’y arriver, c’est d’avoir du temps devant moi sans n’avoir rien d’autre à faire. Et le seul moment où ça m’arrive, c’est en prison, en gros. En dehors de ça, j’ai toujours quelque chose à faire.

Young Thug wearing a hot pink acid wash blazer with matching shorts, a printed tee, a bumbag, white socks, and black shoes.
Coat RAF SIMONS vintage from ARTIFACT NY. Shorts LOUIS VUITTON. Socks stylist’s studio. Shoes CHURCH’S.

**Quel est ton bijou préféré et pourquoi ?
**Peut-être cette bague, c’était un cadeau et je ne l’ai pas vu venir. Il y a ma pierre de naissance dedans, tu vois ? Je ne la porte pas beaucoup. Mais elle est jolie. Elle est verte.

**Émeraude ?
**Oui, c’est une émeraude. Je l’ai payée 100 000 $. J’ai perdu un diamant à l’arrière. J’ai carrément bousillé cette bague, en fait, fuck. Mais c’est ma préférée.

**Comment penses-tu avoir évolué en tant qu’artiste depuis ta première mixtape ?
**Je ne pense pas avoir évolué. Je suis le même depuis le début, ce sont les gens qui ont évolué. Peut-être qu’ils sont juste en train de découvrir qui je suis, nan ?

**Tu es connu pour être un artiste très prolifique, qu’est-ce qui te motive à continuer à créer après 10 ans de carrière ?
**Les nouveaux beats, la famille, les amis, les caisses à un million de dollars, les penthouses, les autres rappeurs. J’écoute les trucs de tout le monde.

**D’après toi, pourquoi Atlanta continue à être le berceau d’autant d’artistes incroyables ?
**C’est simplement une question d’air. Nous possédons les bases nécessaires pour proposer quelque chose de nouveau. Franchement on est au sommet et ça me rend heureux, mec. Je suis littéralement né ici, et je suis aussi l’une des raisons pour lesquelles cet endroit est bouillant.

Young Thug wearing a hot pink suit and no shirt with Tiffany jewellery.
All clothing LOUIS VUITTON. High Jewellery earrings in 18k rose gold with morganites and diamonds and necklace in platinum with multi- color tourmalines and diamonds. Earrings with diamonds in platinum TIFFANY & CO.

**Comment mesures-tu le succès ?
**Je ne le mesure pas, il vient tout seul. Je ne cherche pas le succès, je cherche juste le confort. Je suis simplement heureux et le succès vient de là, du fait que je suis heureux.

**Qu’est-ce que la paternité a changé en toi ?
**Avant, j’étais une rockstar. J’avais des ongles vernis et j’ai foutu en l’air beaucoup de choses que j’avais construites. Je ne pensais pas aux enfants. Je ne pensais pas à l’importance d’un père dans la vie d’un enfant, à la place qu’il lui accorde. C’est la seule chose qui compte.

**Qu’est-ce que tu changerais dans le rap game ?
**La façon dont le rap est considéré. On devrait avoir les plus grands shows de remises de prix et pas seulement un seul. On mérite des trucs dingues, importants. Il devrait y avoir des stars de cinéma et toutes sortes de gens à nos concerts, et qu’ils s’impliquent tous. Le rap ne devrait pas être une sous-catégorie, ça devrait être LA catégorie parce qu’on est en tête et au final personne n’agit comme si on l’était. Mais nous le sommes. Pour toujours.

**Quelle est la seule chose que tout rappeur devrait exiger sur son backstage rider ?
**Des backwoods.

**Quels sont tes objectifs pour ta marque Spider ?
**Dépasser Yeezy.

**Quel est le meilleur conseil que tu aies reçu ?
**Adapte-toi.

Un message pour la prochaine génération qui essaie de percer dans la musique ? Adaptez-vous. Vous avez raison. Persévérez.

**Ton plus grand regret ?
**Jamais de regrets.

Young Thug on the cover of I-D 366 the out of the blue issue

Crédits


Remerciements à Tiffany & Co.

Photographie Mario Sorrenti

Mode Alastair McKimm

Coiffure Bob Recine

Maquillage Kanako Takase chez Streeters avec Addiction Beauty

Grooming Morgan Mills avec Pulp Riot Hair Color et MM Liquid Gold Oil

Manucure Honey chez Exposure NY avec Chanel

Assistant photographe Kotaro Kawashima et Brett Ross

Technicien numérique Chad Meyer

Assistants mode Madison Matusich, Milton Dixon III et Casey Conrad

Tailleur Martin Keehn

Assistant coiffure Kazuhide Katahira

Assistance maquillage Aimi Osada

Production Katie Fash et Layla Néméjanki

Production sur le plateau Steve Sutton

Assistant à la production William Cipos

Directeur de casting Samuel Ellis Scheinman pour DMCASTING

Tous les bijoux (portés partout) TIFFANY & CO.

Tagged:
Hip-Hop
ATLANTA
Musique