Publicité

alerte mode : on tient la collab la plus radicale de cette rentrée

Quand Moncler rencontre Craig Green, ça donne forcément quelques vagues.

|
août 28 2018, 8:15am

Les créations de Craig Green créent immanquablement l’émotion. Il faut dire que le designer londonien s'est presque fait une habitude de susciter larmes, colère ou joie en explorant nos désirs et fantasmes les plus enfouis. Ce fut donc un petit séisme que d'apprendre par Moncler que Craig faisait partie de son projet Genius – une explosion d’énergie créative qui a vu huit designers réinventer les créations matelassées – lors de la Fashion Week de Milan en février dernier. Les réseaux sociaux y sont allés de leurs comparaisons hyperboliques et parodiques, enchaînant déclarations d’amour et blagues douteuses. La concurrence était pourtant de taille, mais au milieu de Pierpaolo Piccioli, Simone Rocha, Noir Kei Ninomiya et Hiroshi Fujiwara, Craig a repoussé les limites du possible. Aujourd’hui, alors que ses vestes cotonneuses et dystopiques atteignent enfin les étagères des magasins, internet n’en finit pas de réagir. Pneu Michelin, matelas sur pattes, tampon géant, bouée de sauvetage, bipède plumassé… les descriptions ne manquent pas.

« Diet Prada a posté une image de l’une de mes créations Moncler à côté d’un tampon, une autre avec un concombre de mer, plaisante Craig lors d'une conversation Skype entrecoupée de grésillements. J’adore, au moins les gens voient quelque chose de différent, ajoute-t-il. Nos vêtements ne s’adressent jamais à une personne en particulier, vraiment, ils sont le résultat d'une idée et je veux que les gens puissent s'en faire leur propre avis. » Il faut dire que Craig n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers et que l'envie de relever des défis semble dicter sa ligne de conduite. Inspiré par les pouvoirs de l’uniforme, sa capacité à être à la fois un vêtement fonctionnel et un support de fantasmes, le travail de Craig oscille entre lumière et l’obscurité. De quoi y voir - au choix - un monde solaire ou inquiétant.

« Quand Moncler m’a appelé, j'ai d'abord mis du temps à voir à quoi pourrait bien ressembler notre collaboration. Je voulais qu’elle puisse avoir du sens pour tout le monde, confie-t-il. Mais après quelque temps de réflexion, le designer commence à voir les similarités entre les deux univers et à envisager sérieusement l’opportunité qui se présente à lui. J’ai pensé que ce serait intéressant que nous allions plus loin dans notre réflexion, en interprétant l’histoire et en développant des créations en phase avec des connaissances techniques et une expertise unique. »

Une fois de plus, l’univers créatif de Craig Green repousse les limites du possible. Mais aussi radicales soient-elles, ses silhouettes n’en demeurent pas moins pensées pour être portées, usées par l'habitude et portées dans le grand froid de l'hiver. Franchement, qui ne voudrait pas se prémunir des catastrophes grâce à une moumoute capable de se changer en objet flottant ou en bouée de sauvetage ? C’est sans doute le meilleur investissement avant l’apocalypse post-Trump.

Publicité

La collection Moncler Craig Green est disponible dans les boutiques Moncler et en exclusivité chez Dover Street Market, SSENSE MONTRÉAL et en ligne sur ssense.

L’exposition Moncler Craig Green est à découvrir du 22 août au 10 septembre chez SSENSE MONTRÉAL.

more from i-D