The VICEChannels

      culture Tish Weinstock 31 mars 2017

      un compte instagram compare young thug aux plus grandes peintures classiques

      De Young Thug au Caravage, il n'y a qu'un pas.

      Lorsqu'on vous parle de Jeffery Lamar Williams - alias Young Thug, alias No, My Name Is Jeffrey - la représentation de Saint Jérôme peinte par le Caravage au 17ème siècle, n'est certainement pas la première chose à vous venir à l'esprit. Vous ne vous imaginez pas non plus un portrait de l'impressionniste Mary Cassatt, encore moins un tableau du grand Bernardino di Bosio Zaganelli représentant la Vierge et son enfant. Pour l'étudiante Hajar Benjida, cerveau derrière le compte @youngthugaspaintings, l'un des Instagram les plus drôles qui soient, ces comparaisons sont apparues logiques. À seulement 22 ans, Benjida a déjà rassemblé 25 000 abonnés sur sa page qui était, à la base, un projet universitaire - réalisé à la dernière minute. Benjida y compare des clichés du rappeur Young Thug avec les plus grandes œuvres classiques de l'histoire de l'art. Et le résultat est incroyable. Nous avons rencontré Benjida pour parler mentors, musique et grands maîtres. 

      Parle-nous de toi, où as-tu grandi ?
      Je viens de Hollande, mais mes deux parents sont originaires du Maroc. Je suis née à La Haye. Pour être plus précise j'ai grandi et je vis toujours dans un quartier appelé De Schilderswijk que l'on peut traduire par « Le Quartier des Peintres ». Beaucoup des rues de ce quartier portent des noms d'illustres peintres hollandais.

      Quelle a été ton éducation ?
      J'ai toujours été très timide et introvertie, mais de temps à autre il m'arrivait de dire ou de faire quelque chose qui choquait beaucoup de gens autour de moi. Je suis la même personne qu'il y a 10 ans. Je ne sais pas pourquoi mais il semble que j'attire des gens complètement différents de moi. De mon côté, cette différence m'intrigue et m'inspire beaucoup.

      Qu'est ce que tu fais en ce moment ?
      En ce moment j'étudie la photographie à HKU à Utrecht, je suis en deuxième année. À côté de ça, je prends quelques photos d'artistes hip-hop en backstage. Je fais tout cela pour moi-même, parce que ça me rend heureuse.

      Qu'est-ce qui t'inspires ?
      Le hip-hop, l'art classique, le pays de mes parents, mon quartier et ma petite sœur - on se ressemble beaucoup. 

      Est-ce que tu peux nous parler de ton compte Instagram ? Quand est-ce que tu l'as créé ?

      C'était un projet universitaire de dernière minute. Il fallait aller dans un musée et s'inspirer de la façon de travailler d'un artiste. Je me suis inspirée d'un artiste qui a collecté des milliers de selfies et qui, à partir de cela, a créé le guide ultime du selfie. J'avais plein de photos de Young Thug sur mon téléphone, donc j'ai recherché les différentes combinaisons. Je ne savais vraiment pas quoi faire pour ce devoir jusqu'à ce que je trouve cette idée la veille et que je la présente sur un PowerPoint le lendemain matin. C'est la combinaison parfaite de deux choses que j'adore : le hip-hop et l'art classique.

      Qu'est-ce que tu essayes de faire à travers ce projet ?
      Je me demandais comment est-ce que les gens (notamment Young Thug) réagiraient à cela et je voulais surtout valider cette matière. Ses photos, comparées aux peintures classiques, ressemblent à des peintures de William-Adolphe Bouguereau qui n'ont jamais existé dans l'histoire de l'art européen. J'ai d'ailleurs vu quelque chose qui m'a rappelé mon propre projet dans une exposition à Rotterdam récemment. Voilà ce qu'ils disent de leur travail : « Avec Re-Mastering the Old World, les tapisseries rendent hommage aux artistes qui ont marqué leur temps tout en révélant l'absence d'artistes de couleurs dans l'histoire de l'art. » Plusieurs professeurs d'histoire de l'art m'ont contacté pour me dire que s'ils devaient me noter, ils me mettraient un A - je trouve ça hyper sympa de leur part. Bon après, il existe bien quelques puristes et historiens conservateurs, qui n'ont aucune idée de l'existence de Young Thug et qui déplorent mon travail. C'est un projet qui excite et clive. Un prof a même fait un cours sur mon projet dans une université américaine, c'est clairement l'une des meilleures choses qui me soit arrivée.

      Mon plus grand rêve serait de faire une pochette d'album pour Young Thug. On voit bien sur les pochettes de ses mixtapes qu'il s'intéresse à l'art classique. 300 Entertainment, son label, m'a contacté il y a peu de temps. Je suis devenue folle. Je pensais qu'ils voulaient me proposer un projet avec Young Thug mais en réalité ils voulaient que je fasse quelque chose de similaire pour la chanson Bad and Boujee de Migos. J'ai utilisé une photo de Sarah Snyder ou Cardi B pour définir le côté « Bad » et une peinture pour le côté « Boujee ». J'étais très content de ce projet ; j'espère qu'ils le publieront bientôt.

      D'où te vient cet intérêt pour la peinture classique ?
      À l'école, quand j'ai commencé à suivre des cours d'histoire de l'art. C'était un des seuls cours où j'étais plutôt bonne. J'ai toujours réussi mes examens sans trop réviser. Je me souviens avoir été plutôt bonne dans l'analyse des peintures et des photos classiques.

      Qu'est-ce que tu aimes le plus chez Young Thug ?
      Sa musique bien sûr, elle me rend heureuse. J'aime beaucoup son art. Ça représente bien sa personne.

      Les gens l'admirent pour ses prises de position par rapport au genre, à la fluidité entre les sexes ainsi que pour son style de manière plus générale. Qu'est-ce que tu en penses ?
      Je pense que c'est quelque chose que l'on peut clairement remarquer sur mon compte Instagram. J'adore son style et son ouverture d'esprit vis-à-vis du genre.

      Young Thug est connu pour avoir divers mentors, qui a été ton mentor ?
      J'ai fait mes plus belles œuvres d'art grâce à Young Thug. Après, c'est aussi l'école qui m'a poussée à être créative. Je n'aurais jamais eu cette idée et envie de la réaliser si cela n'avait pas été pour l'école.

      Qu'est-ce que tu veux devenir plus tard ?
      Je veux être une bonne mère pour mes futurs enfants.

      Si tu pouvais changer quelque chose dans le monde, qu'est-ce que ça serait et pourquoi ?
      J'aimerais que les gens ne puissent pas s'entre-tuer. Je suis effrayée par le fait qu'un être humain puisse ôter la vie ou de la mort de quelqu'un.

      Quel est ton combat ?
      J'aime faire sourire les gens ; j'espère que mon travail les fera sourire.

      Qu'est-ce que tu espères pour le futur ?
      J'aimerais pouvoir discuter des peintures de la Renaissance avec Thugger un jour.

      Crédits

      Texte Tish Weinstock

      Rejoignez i-D ! Suivez-nous sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram.

      Tags:culture, instagram, art, young thug

      comments powered by Disqus

      Aujourd'hui sur i-D

      Plus d'i-D

      featured on i-D

      encore